Comment faire pour devenir courtier immobilier ?

Simulation de prêt immobilier

Spécialiste en crédit immobilier
& Renégociation de crédit

En 1 minute consultez 100 banques

Renégociez vos crédits au meilleur taux

Regroupez vos crédits

Rémunération au résultat, réponse sous 24h

Renégociez votre prêt

Obtenez le meilleur taux immobilier

Déposez une demande de prêt immobilier

Votre prêt au meilleur taux

Les taux en France

0.75%
sur 10 ans

15 ans 20 ans 25 ans
1% 1.20% 1.55%

Taux au 15/12/18


 

 

 

Nos partenaires


Avec ses 335 000 professionnels, l’immobilier représente le 6ème secteur d’emploi le plus dynamique en France. Donc si vous pensez à une reconversion professionnelle dans ce secteur, le métier du courtier immobilier doit être votre premier choix. En fait, c’est un métier en plein essor, qui attire un bon nombre de jeunes grâce à ses perspectives de développement et de rémunération séduisantes.

La tâche d’un courtier immobilier consiste à agir comme intermédiaire entre le client et la banque afin de négocier les meilleures conditions de financement d’un crédit. Puisque de plus en plus de français font recours à ces spécialistes pour bénéficier de conditions de financement avantageuses pour leurs crédits, ce métier demande plusieurs compétences spécifiques, être courtier en prêt immobilier ne s’improvise pas.

Si vous êtes vraiment intéressé par ce métier, voici les conditions à respecter.

Evaluer ses compétences ses qualités


Afin de pouvoir gérer les différents dossiers et décrocher les meilleures offres, le métier d’un courtier immobilier exige des capacités et des qualités spécifiques.

Etre bien organisé : pour pouvoir gérer de nombreux dossiers à la fois, chercher de nouveaux clients tout en finalisant d’autres dossiers, et localiser des nouveaux biens en même temps.

Avoir un bon esprit de synthèse et d’analyse : pour pouvoir concorder la valeur d’un bien aux besoins d’un client, et si la valeur semble adéquate au vue du client il faut être prêt à négocier les conditions d’achat. Ceci ne peut se faire que si le courtier immobilier est qualifié d’avoir un bon esprit de synthèse et d’analyse.

Avoir des qualités commerciales : un courtier immobilier doit bien connaître son domaine de travail pour pouvoir répondre à tous les soucis de ses clients, et de pouvoir en expliquer les ressorts de façon claire et précise. Les qualités commerciales sont aussi mises en jeu lors de la recherche des agences et des banques pour en décrocher l’offre la plus avantageuse pour son client.

Etre disponible et réactif : vos clients vont vouloir vous contacter à tout moment pendant la journée, donc pour répondre à leurs questions, il faut pouvoir être disponible et réactif à leurs demandes.

Bien gérer le Stress : pendant la réalisation de ses différentes tâches, un courtier immobilier est soumis à beaucoup de stress, donc il doit être capable de ne pas laisser ce stress affecté la qualité de son rendement.

Si vous pensez que toutes ces qualités vous appliquent ou que vous pouvez les acquérir en peu de temps, vous êtes un parfait candidat pour le métier.

La formation nécessaire pour devenir courtier


Bien évidement, et comme plusieurs métiers en France, le métier de courtier immobilier est encadrée par la loi, plus précisément par la Loi Hoguet du 2 janvier 1970 et qui affirme qu’il est obligatoire pour tout professionnel du secteur de l’immobilier de disposer d’une carte professionnelle qui ne peut être acquise que suite à une formation ou par validation des acquis de l’expérience.

En ce qui concerne la formation, les courtiers immobiliers et les agents immobiliers étudient les mêmes matières principales, dont, les techniques du marketing, de vente, de la finance ou d’assurance.

Les diplômes qui vous permettent d’accéder à la profession du courtier immobilier sont : un Bac +2 spécialisé en immobilier (BTS formant aux professions immobilières), un Bac +3 qui est plus généraliste, c'est-à-dire ne portant pas autour de l’immobilier, mais autour d’autres domaines tel que le juridique, de commerce ou d’économie. Certains accèdent au métier, à travers un Master en Management de l’Immobilier en université.

Avant de se lancer à travailler comme un courtier immobilier indépendant, il est plus avantageux d’acquérir plus d’expérience, en se formant ans une agence immobilière, une entreprise de courtage ou bien auprès d’un courtier indépendant expérimenté.

La déclaration et l'assurance du courtier


Pour pouvoir exercer votre métier de courtier immobilier en toute sérénité et dans les normes, vous devrez respecter la loi dans son intégralité. En effet, après avoir obtenu votre diplôme, si vous décidez de se lancer à travailler comme un courtier immobilier indépendant, il est obligatoire de remplir une déclaration de début d’activité en tant que personne physique pour une profession libérale ou assimilée et de demander votre carte professionnelle.

Comme étant un expert indépendant, toutes vos interventions engagent votre responsabilité civile professionnelle. Pour cette raison, il est indispensable de souscrire une Assurance civile professionnelle, qui vous couvrira en cas de litige.

N’oubliez pas de signez un mandat de recherche qui est de préférence exclusif avec votre client. Ce mandat vous garanti que vous serez le seul courtier immobilier mandaté par le client et vous assure aussi de toucher votre cachet, il doit également détailler toutes les conditions de collaboration et de rémunération.

La formation d’un réseau de travail


L’étape la plus importante pour bien réussir son travail, et qui détermine sa qualité, est de se construire le plus large réseau de contacts avec les professionnels des transactions immobilières, y inclus las banques, les notaires et les agences immobilières. En effet, ces derniers vous permettent de rester mise à jour avec les dernières tendances sur le marché de l’immobilier afin de déceler les meilleures offres pour vos clients.

La Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers ou la Fédération Française des Chasseurs Immobiliers, sont également des réseaux de professionnels de courtage dont vous pouvez y rejoindre.

La recherche de la clientèle


Pour commencer de travailler, la dernière étape se présente dans la recherche des clients. Vous pouvez faire recours à l’aide de votre réseau de professionnels. Ces derniers peuvent vous mettre en contact avec des clients.

En prenant en compte l’importance de l’internet dans notre vie quotidienne, ne négligez pas l’avantage de se présenter en ligne. La création d’un blog ou d’une page web qui cite en détails vos compétences, expériences et surtout vos motivations. De crainte de se perdre dans la foule des agences immobilières en ligne, il serait plus avantageux de créer un site personnel qui offre plus de crédibilité et vous permet d’attirer plus de clients.

Finalement, si les étapes mentionnées ci-dessus vous semblent simples à suivre, vous n’avez donc rien à attendre.

Back to Top