Comment-choisir-un-courtier-en-prêt immobilier ?

Simulation de prêt immobilier

Spécialiste en crédit immobilier
& Renégociation de crédit

En 1 minute consultez 100 banques

Renégociez vos crédits au meilleur taux

Regroupez vos crédits

Rémunération au résultat, réponse sous 24h

Renégociez votre prêt

Obtenez le meilleur taux immobilier

Déposez une demande de prêt immobilier

Votre prêt au meilleur taux

Les taux en France

0.75%
sur 10 ans

15 ans 20 ans 25 ans
1% 1.20% 1.55%

Taux au 15/12/18


 

 

 

Nos partenaires


Un courtier en prêt immobilier vous prend le relief pour jouer comme intermédiaire entre vous et votre banque prêteuse. Il se charge de négocier les meilleures conditions de financement du crédit et de vous rediriger vers la banque qui correspond le mieux à votre profil et projet. Donc si vous êtes sur le point de lancer votre projet immobilier et vous voulez contacter un courtier, voici quelques conseils pour savoir comment bien choisir votre courtier.

Faites jouer la concurrence


Puisque la loi impose aux courtiers de mettre à la disposition des clients 3 simulations, vous pouvez donc faire une comparaison entre différents services de courtiers en prêt immobilier. Faire jouer la concurrence est le moyen le plus sûr pour trouver le ‘‘bon’’ courtier.

Choisissez un courtier agrée


Un bon courtier doit être agrée. C'est-à-dire il dispose d’un diplôme niveau 1 via l’Intermédiaire en Opérations de Banque et Solutions de Paiement (IOBSP), car il est obligatoire pour les intermédiaires bancaires dont les courtiers immobiliers font partie.

Afin de vérifier le professionnalisme d’un courtier en prêt immobilier, il suffit de vérifier si ce dernier est inscrit au registre des intermédiaires en assurance, banque et finance ou ORIAS (l’Organisme pour le Registre des Intermédiaires en Assurance). Cette inscription est la preuve que le courtier répond à tous les critères essentiels du métier, dont, la capacité professionnelle, la responsabilité professionnelle, l’honorabilité et la garantie financière, et il détient grâce à cette immatriculation un numéro et une attestation, et ce numéro doit figurer sur les documents de sa société de courtage, tels que la publicité, le site internet, le mandat, etc.

Etudiez bien le mode opératoire du courtier


Plusieurs éléments doivent être pris en considération pour choisir le bon professionnel, parmi ces éléments, il faut vérifier le mode opératoire du courtier. En effet, certains courtiers vous accompagnent tout au long de la procédure, à partir du montage d’un dossier complet, jusqu’au jour de la signature de l’acte authentique de la vente. D'autres, se contentent de vous rediriger vers leurs partenaires bancaires avec qui ils ont pré-négocié un package, il vous est alors nécessaire de défendre votre cas vous-même pour faire jouer la concurrence, sous réserve que votre dossier soit accepté par la banque lors de ces fameux rendez-vous.

Donc, si vous êtes peu avertis et vous cherchez à gagner du temps, il est plus avantageux de choisir le premier type de courtier. Sinon, si vous avez l’âme d’un négociateur et vous avez le temps de faire le tour d’au moins 30 banques, le deuxième type de courtier serait votre choix.

Choisissez un courtier ayant un large réseau


Lors de la sélection d’un courtier immobilier, il faut s’assurer que ce dernier en dispose d’un réseau de partenaires important et qu’il travaille avec un nombre suffisant de banques. En effet, plus son réseau sera dense, plus sa marge de manœuvre et de négociation sera importante et plus le crédit accordé sera plus avantageux. En plus un large réseau est une épreuve de la fiabilité et de l’efficacité des services offerts par le courtier en prêt immobilier. En fait, un courtier ayant une dizaine d'années d'expérience, possède normalement un réseau et un nombre de partenariats plus étendus qu'un courtier qui vient tout juste de débuter.

Il est généralement facile d’accéder à la liste complète des différents partenaires du courtier. Il serait intéressant d’avoir une idée sur l’identité des partenaires bancaires et des assureurs signés par les courtiers. En fait, tous les courtiers n’ont pas accès aux mêmes réseaux bancaires et aux mêmes assureurs, qui réservent parfois leurs produits exclusivement à un seul courtier, ou sélectionnent les meilleurs courtiers pour commercialiser leurs contrats.

Favorisez, si possible, un courtier qui exerce soit proche de votre lieu de travail ou de votre lieu d'habitation. Les courtiers locaux auront tendance à mieux collaborer avec certaines banques qui reçoivent les dossiers directement en agence (ce qui est le cas par exemple du CIC/Crédit Mutuel, des Caisses d'Epargne ou bien encore de HSBC). La collaboration cordiale d'un courtier avec une de ces agences peut parfois révéler d'agréables surprises sur les conditions finales accordées au client.

Vérifiez la transparence des honoraires pratiquésu


Il est bien évident que les services d’un courtier en prêt immobilier ne sont pas gratuits et doivent être rémunérés. Il faut faire toutefois attention aux extrêmes. En fait, en cas où le courtier ne vous demande pas d’honoraire pour ces services, soit il faut attendre à des frais bancaires ou bien il faut se méfiez d’une qualité de service incertaine. Tandis que certains courtiers exercent sous le régime d'agent commercial et appliquent des frais de dossier qui sont parfois 2 à 5 fois supérieurs à ce qui se pratique en moyenne.

Dans les conditions ordinaires, le courtier en prêt immobilier doit être transparent à propos les prix qu’il pratique. Ces prix doivent être inclus dans le mandat établit par le courtier avant toute intervention pour votre compte. Ce mandat inclus également le montant des honoraires, la liste des établissements bancaires partenaires avec leurs coordonnées, les informations sur les conflits d’intérêts possibles entre lui et les établissements bancaires, etc. Le courtier doit également indiquer la rémunération qu’il perçoit de la banque partenaire qui accordera le crédit immobilier.

Choisissez un courtier sérieux et performant


Votre relation avec le courtier est très importante. En fait vous devez être capable de sentir très à l’aise et vous devez faire confiance à son sérieux. Assurez-vous que le courtier est bien intéressé par votre profil, vos soucis, votre parcours et votre projet. Si le courtier ne vous propose pas des rendez-vous pour s’entretenir sur les détails du projet, si vous sentez qu’il ne fait pas grand effort pour collecter le maximum d’informations afin de construire un dossier solide, c’est qu’il n’est pas compétant ni sérieux.

Autre élément à retenir est la performance constatée de chaque courtier qui peut varier en fonction de votre durée d'emprunt. Certains courtiers sont performants sur des durées courtes (de 7 à 15 ans) alors que d'autres vont être excellents pour débloquer des situations plus tendues (supérieures à 20 ans). Regardez précisément quelle est la spécialité du courtier pour être sûr d'avoir l'interlocuteur le plus à même de trouver la solution idéale.

Back to Top