Actualités crédit immobilier

 

Y’aura-t-il une hausse des taux de crédits immobiliers en 2019 ?

Le 01/02/2019 par admin

 

Depuis plusieurs mois, les taux de crédits immobiliers ont gardé un rythme très bas et été toujours très proches du plancher historique. Cependant, vers la fin de l’année 2018, une légère hausse a été constatée (+0.02 point en novembre 2018). Malgré cette hausse, les taux gardent toujours un niveau sous la barre de 1.50%. Les emprunteurs bénéficiant donc de taux avantageux et de conditions de financement favorables, continuent à concrétiser leurs projets d’achat avant que la hausse des taux se produit.

Y’aura-t-il une hausse des taux de crédits immobiliers en 2019 ?

Le pouvoir d’achat immobilier est stable

Malgré l’envolée des prix immobiliers sur l’ensemble de territoire Français, les taux de crédits immobiliers bas et les conditions de financements avantageuses offertes par les établissements bancaires, supportent le pouvoir d’achat des ménages Français. En effet, ces derniers sont toujours capables de faire des achats intéressants.

Il existe toutefois quelques exceptions selon les régions. Par exemple, le pouvoir d’achat à Marseille est en hausse. Au contraire, et suite à l’envolée des prix, le pouvoir d’achat à Bordeaux est en baisse et les ménages trouvent des difficultés à financer leurs projets.

En effet, avec une même somme d’argent, il est possible d’obtenir 5 m² de plus à Marseille par rapport à Bordeaux.

Une hausse des taux et un allongement de la durée d’emprunt

Dans le neuf ainsi que dans l’ancien, depuis le début de l’hiver, les taux de crédits immobiliers ont enregistré des légères hausses. En effet, pour une acquisition dans l’immobilier neuf, le taux immobilier moyen hors assurance se situe à 148%, contre 1.46% pour un achat dans l’ancien.

Or, afin de supporter le pouvoir d’achat des ménages contre la hausse des prix, la plupart des établissements de financement ont assoupli leurs conditions d’octroi de prêts immobiliers. Les emprunteurs ont ainsi droit à des prêts à durées plu allongées (25ans et même 30 ans). Les primo-accédants et les ménages modestes obtiennent également des offres très attractives.

Les experts tablent sur la fin des taux bas en 2019

Cela fait plusieurs semaines qu’on devrait enregistrer une hausse des taux de crédits immobiliers. Cependant, la concurrence féroce menée par les banques prêteuses n’a pas permis une augmentation des taux.

Cependant, pour cette année 2019, la plupart des professionnels du secteur prévoient certainement une augmentation des taux. Et selon les prévisions, le taux immobilier pour un crédit sur 20 ans, pourrait franchir la barre des 2%.

Donc, les emprunteurs qui n’ont pas encore franchit le pas, doivent bénéficier des conditions encore favorables.

En addition, il est devenu plus difficile de pouvoir financer un projet d’achat immobilier. En effet, en comparaison avec les chiffres enregistrés pendant la crise financière de 2008, le pouvoir d’achat des ménages a baissé de 7.4% en e2018. Cette baisse peut être expliquée par la hausse des revenus des ménages par rapport aux prix de consommation.

En somme, les taux de crédits immobiliers doivent éventuellement augmenter au cours de cette année.

 

 

 

 

Back to Top