Actualités crédit immobilier

 

Une nouvelle baisse des taux de crédit immobilier

Le 02/06/2018 par admin

 

Depuis la baisse historique des taux de crédit immobilier en 2016, ces derniers 18 mois ont connu une hausse progressive des taux. Par contre, après le premier trimestre de l’année 2018, les taux ont subi une baisse en mois de mai. Donc, les ménages français qui rêvent de devenir propriétaires peuvent toujours bénéficier de conditions de financement exceptionnelles, avec cette baisse des taux associée à des conditions d’emprunt favorables.

Une nouvelle baisse des taux de crédit immobilier

La forte concurrence fait baisser les taux

En février, les taux des crédits (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis en moyenne à 1,47 %, selon les données publiées lundi par l’Observatoire crédit logement-CSA qui fait figure de référence sur le marché français. Le coût du crédit s’est ainsi replié depuis le début de l’année (il était 1,49 % en janvier et 1,51 % en décembre) pour retrouver son niveau de février 2017.

En fait, « Depuis la fin de l’été 2017, les taux des prêts immobiliers diminuent doucement, de l’ordre de 1 point de base chaque mois et ils ont, en avril 2018, retrouvé leur niveau de l’hiver 2017 », note l’Observatoire, dans une étude publiée le 3 mai 2018.

Cette baisse s’explique par la concurrence entre les différents établissements de crédits qui veulent attirer plus de clients et fidéliser leurs anciens. En effet, l’Observatoire crédit logement-CSA affirme que cette « concurrence par les taux toujours très vive entre établissements de crédit, d’autant que face à une demande qui s’affaisse depuis plusieurs mois, nombre d’établissements ont maintenu des  objectifs de production élevés pour l’année en cours ».

Des conditions d’emprunt plus favorables

Afin d’atteindre leurs objectifs commerciaux qu’elles ont fixé au début de l’année, et en plus des décotes appliquées sur les taux de crédit immobilier, les banques offrent des conditions d’emprunts très avantageuses surtout pour les meilleurs profils. En fait, les conditions d’emprunt sont identiques à celles pratiquées au troisième trimestre de 2016.

Selon les courtiers, le taux moyen brut sur vingt ans tourne actuellement aux alentours de 1,65%. Les très bons dossiers empruntent à 1,50 ou à 1,40%. Dans les meilleurs cas, le taux moyen brut des prêts sur vingt ans descend à 1,12% ! Idem sur quinze ans : la moyenne brute est aujourd’hui à 1,45% mais ces crédits démarrent à 0,95%.

Donc, afin d’obtenir une belle décote, il faut prendre soin de son dossier et de son profil d’emprunteur. Vos comptes doivent être bien tenus, évitez les découvertes bancaires (jamais au-delà du plafond autorisé), essayez de rembourser tous vos crédits en cours, la banque prend en considération aussi, la stabilité de votre situation professionnelle (de préférence un CDI). En plus la mensualité du crédit doit rester en dessous de 33% des revenus nets de charges.

On attend à une remontée des taux

Selon le dernier rapport trimestriel de l’observatoire Crédit Logement-CSA, une remontée des taux est très probable d’ici à la fin de l’année, cette hausse est évaluée à 0.20 points. Les taux de crédit immobilier doivent continuer à s’élever doucement jusqu’au 2020.

Donc, si vous souhaitez concrétiser votre projet immobilier, c’est sûrement le moment adéquat à procéder. Faites jouer la concurrence entre les établissements bancaires, afin de décrocher la meilleure offre. Elles sont d’autant plus enclines à accorder des rabais qu’elles doivent atteindre de très ambitieux objectifs commerciaux. Et elles sont en retard sur ces objectifs puisque les premiers mois de 2018 n’ont pas été les meilleurs de la décennie pour l’immobilier.

Profitez de la baisse des taux de crédit immobilier pour souscrire un emprunt à bas prix. N’oubliez pas les frais de garanties et d’assurance.

 

 

 

 

 

Back to Top