Actualités crédit immobilier

 

Un prêt immobilier pour les Seniors, remboursable sur 30 ans

Le 28/02/2019 par admin

 

Au cours des années, les demandes des seniors qui visent la souscription d’un prêt immobilier ont été généralement refusées. Ces profils d’emprunteurs ont toujours fait face à des obstacles à cause de leur âge avancé qui les empêchaient d’accéder à la propriété. La majorité d’entre eux ont renoncé leurs projets immobiliers à raison de ne pas être capables de trouver une assurance adaptée à leurs situations. Aujourd’hui, les emprunteurs de plus de 60 ans peuvent enfin souscrire tranquillement un crédit à l’habitat.

Un prêt immobilier pour les Seniors, remboursable sur 30 ans

Un prêt immobilier « Spécial Seniors »

L’allongement de l’espérance de vie des Français a été finalement pris en compte par les établissements bancaires qui ont adapté leurs offres en conséquence. Sous condition de fournir une garantie hypothécaire, les plus de 60 ans peuvent désormais souscrire un prêt immobilier sur 25 ans.

Une filiale d’un groupe bancaire essaye de supprimer toutes les contraintes qui empêchent les seniors d’accéder à la propriété. Ainsi, les emprunteurs de plus de 65 ans sont capables de souscrire un crédit à l’habitat sans assurance emprunteur. C’est une première sur le marché.

Les seniors peuvent même bénéficier de crédit remboursable sur 30 ans à un taux d’intérêt de 2.25%, à condition que le remboursement s’achève avant le 95ème anniversaire de l’emprunteur.

En addition, les prêts souscrits par les seniors bénéficient de taux immobiliers hors assurance proches des moyennes pratiquées sur le marché. En effet, le prêt immobilier senior sur 15 ans est octroyé à un taux de 1.55% contre un taux de 1.85% pour un prêt sur 20 ans.

Le crédit immobilier spécial senior est destiné à tout type de projet immobilier :

  • Achat maison, appartement : dans le neuf, l’ancien ou en VEFA.
  • Achat terrain et construction : la valeur ne doit pas dépasser 2.5 millions d’euros.

Le logement acheté peut être au titre d’une résidence principale ou aussi d’une mise en location.

Des conditions d’octroi avantageuses

Les conditions financières de l’octroi d’un prêt immobilier senior sont très avantageuses. En effet, aucun apport personnel n’est exigé. Tous les frais supplémentaires issus de l’opération de souscription y compris les frais du notaire, peuvent être pris en compte par la banque prêteuse.

Aucune domiciliation bancaire des revenus n’est réclamée. La seule condition est la garantie hypothécaire. Il est vrai que le coût de cette dernière est plus élevé que celui de la caution, mais elle permet à l’emprunteur de contourner le coût élevé de l’assurance qui est parfois la principale cause du refus de la demande.

Afin d’évaluer la solvabilité du ménage, les banques utilisent des indicateurs financiers très classique. Pour le prêt senior, l’enseigne bancaire exige :

  • un taux d’endettement qui varie entre 30 et 40% ;
  • un reste à vivre de : 1250 euros pour un célibataire, 1900 euros pour un couple et une charge supplémentaire de 250 euros à 400 euros pour chaque enfant à charge ;
  • Les SCI et les gérants des sociétés ne sont pas concernés par l’offre ;
  • L’emprunteur ne peut pas bénéficier d’un PTZ et si le bien est destiné à la location, les futurs loyers sont exclus du calcul.

En somme, le prêt immobilier senior permet finalement à personnes âgées d’accéder à la propriété.

 

 

 

 

Back to Top