Actualités crédit immobilier

 

Tendance du marché crédit immobilier décembre 2017

Le 29/11/2017 par 2LCourtage

 

Après une tendance haussière assez soutenue depuis décembre 2016, le niveau des taux de crédit immobilier a baissé depuis juillet 2017. Pour relancer le marché, bon nombre de banques ont revu leur taux à la baisse depuis octobre. Mais pour les professionnels, le marché du crédit immobilier décembre 2017 ne devrait pas être à plaindre.

Le marché du crédit immobilier décembre 2017

© Crédit photo : pixabay

Production de crédit : hausse de 50 % sur l’année

Les chiffres de la Banque de France publiés récemment affirment une progression de l’encours des financements à l’habitat. Sur l’année 2017, une progression de 6 % a été notée, ramenant les chiffres à 935 milliards d’euros depuis août 2016 jusqu’à août 2017.

Selon ces chiffres, la production de nouveaux crédits immobiliers a connu une hausse de 50 %. Cette catégorie inclut les opérations de renégociations et de rachats de prêts. Au mois d’août 2017, l’encours a atteint près de 210 milliards d’euros.

Mais la situation a vite dégénéré depuis la rentrée. Les consommateurs se montrent plus attentistes et ne se lancent pas directement. Ce qui amène les professionnels à prévoir un volume total de financement à 260 milliards d’euros. Dans tous les cas, le niveau de production dépasse largement celui enregistré durant l’année 2016.

Ralentissement de la production depuis la rentrée 2017

Ces chiffres et sondages des cabinets d’étude sur le secteur indiquent ainsi une baisse du dynamisme du marché depuis la rentrée. Selon les constats, la production globale de crédit immobilier a largement reculé depuis le printemps 2017. Une tendance qui peut s’expliquer par l’attentisme des emprunteurs. Face à la révision des législations et des textes sur le marché de l’immobilier, les consommateurs restent assez sceptiques.

C’est dans ce contexte que les banques et établissements de crédit ont revus leur taux à la baisse depuis septembre 2017. Une stratégie qui, d’une part, sert à attirer les clients à emprunter. D’autre part, elle permet aussi de préparer et d’anticiper sur l’année 2018. Le taux moyen brut est passé de 1,58 % en août à 1,56 % en septembre 2017, toutes durées confondues. Les emprunteurs devraient donc pouvoir profiter de meilleures conditions de crédit immobilier décembre 2017.

Taux encore en baisse en début novembre

Après une certaine stagnation des taux depuis le début du printemps, les taux de crédit immobilier ont encore baissé début novembre 2017. Les baisses notées auprès de certaines banques se situent entre 0,05 point et 0,15 point. Les professionnels du courtage en crédit immobilier décembre 2017 indiquent :

  • Un taux brut à 1,35 % sur les prêts sur 15 ans,
  • 1,52 % pour un crédit immobilier sur 20 ans,
  • 1,85 % pour une échéance de 25 ans.

Pour la plupart, les banques qui ont réajusté leur taux sont celles qui n’ont pas réussi à se positionner sur le marché. Cette baisse des taux est donc un moyen de se remettre en selle pour terminer l’année 2017 en beauté. Pour les banques proposant des taux attractifs, la tendance est restée inchangée. Elles proposent des taux concurrentiels pour les meilleurs profils. Mais malgré cette tendance des taux, les demandes de financement n’ont pas progressé pour autant.

Crédit immobilier décembre 2017 encore en repli

La plupart des banques espèrent par cette baisse des taux pouvoir relancer le dynamisme du marché du crédit. Du côté des emprunteurs, les nouvelles dispositions de l’Etat et les nouvelles législations du secteur de l’immobilier restent un handicap. Pour des professionnels, le paradoxe du secteur de l’immobilier restera encore complexe pour la fin d’année.

Le taux restera à un niveau largement bas. La demande de financement pour sa part ne connaîtra aucune progression majeure, face à des prix de l’immobilier en hausse perpétuelle. Toutefois, les primo-accédants seront les plus avantagés sur le marché du crédit immobilier décembre 2017, étant les profils chouchoutés des banques.

 

 

 

 

Back to Top