Actualités crédit immobilier

 

Taux d’emprunt historiquement bas et délais de traitement allongés

Le 25/09/2019 par admin

 

Au cours de la période estivale, les taux d’emprunt ont enregistré des baisses historiques. Les taux record se maintiennent toujours et encouragent de nombreux français à souscrire des crédits à l’habitat. Or, les délais de traitement des dossiers des demandes de prêts ont considérablement augmenté. Les courtiers immobiliers affirment que le potentiel futur emprunteur doit attendre jusqu’à un mois pour recevoir une réponse. Les futurs accédants à la propriété doivent donc prendre en compte ce délai lors de l’étude du projet.

Taux d’emprunt historiquement bas et délais de traitement allongés

Hausse des demandes de crédit grâce aux taux bas

Depuis les deux dernières années, les taux d’emprunt suivent une tendance baissière favorable. En mois de mai 2019, ils ont même battu les records historiques enregistrés en novembre 2016. Pour un crédit sur 15 ans, l’observatoire Crédit Logement-CSA a confirmé que les emprunteurs ont pu décrocher un taux moyen en dessous de 1% en juillet 2019. Alors que, les taux moyens pour les crédits sur des plus longues durées (20 ans et 25 ans) se situent respectivement à 1,14 % et 1,37 %.

En additions aux taux favorables, les banques ont également assouplies leurs conditions d’octroi de prêt immobilier, c’est pour cette raison qu’elles ont enregistré un afflux de demandes pendant l’été, une période calme d’habitude. Ces conditions résultent en une hausse du volume de production de nouveaux crédits.

L’afflux inhabituel des demandes n’a pas pu être traité immédiatement pas les banques dont le nombre d’effectif diminue généralement au cours de la période estivale comme dans toutes les entreprises. Les nouveaux souscripteurs de crédit ont donc dû attendre la rentrée pour que leurs demandes soient traitées.

Hausse d’un mois des délais de traitement

Les potentiels accédants à la propriété sont alertés par les courtiers immobiliers concernant la hausse des délais de traitement de leurs demandes de crédit. En effet, il faut désormais attendre entre 15 jours et un mois de plus pour obtenir une réponse.

Un professionnel du secteur déclare que,

« L’allongement du temps de traitement dû à la saturation des équipes réduites des banques représente le seul point noir pour les candidats à l’accession à la propriété. »

Cet expert conseille les futurs accédants qu’au lieu de compter un délai de 12 semaines entre la signature du compromis de vente et l’acte authentique, il faut compter 14 à 16 semaines.

En addition à la souscription du crédit, les emprunteurs doivent également trouver d’une façon simultanée une assurance pour leur emprunt qui est adaptée à leurs besoins et budget et qui répond aux exigences de l’organisme prêteur.

En somme, les taux d’emprunt bas encouragent l’accès à la propriété et résultent en une hausse des délais de traitement des demandes de crédit.

 

 

 

 

Back to Top