Actualités crédit immobilier

 

Taux de crédit immobilier : le marché immobilier est encore tendu

Le 03/01/2019 par admin

 

Suite à la baisse des taux de crédits immobiliers, le marché immobilier est sous une forte tension. Le nombre des potentiels acquéreurs est en forte hausse alors que les biens proposés à la vente sont peu suffisants. Ce fort déséquilibre entre l’offre et la demande fait que 1.5 million d’acheteurs n’ont pas pu concrétiser leurs projets, selon l’Observatoire du Moral Immobilier.

Taux de crédit immobilier : le marché immobilier est encore tendu

La demande est très forte

80% des potentiels acquéreurs sont attirés par la faiblesse des taux de crédits immobiliers, qui ont diminué par un total de 11 points sur toute l’année. En effet, en octobre 2018, on pouvait emprunter à un taux moyen de 1.43%.

Malgré les difficultés croissantes à trouver le bon bien, 68% des acheteurs estiment que « le moment est toujours opportun pour acheter ». En 2017, ce pourcentage était estimé à 66%. Il n’y a donc pas de fléchissement dans l’optimisme des candidats à l’achat.

En août 2018, et sur une période d’un an, le nombre des ventes dans l’immobilier ancien a atteint 947 000 transactions contre 932 000 pendant la même période en 2017. Un marché très dynamique, mais ralenti par la difficulté à trouver rapidement le bien souhaité.

Une pénurie des biens qui pénalise les futurs acquéreurs

L’offre et la demande sur le marché immobilier sont en très fort déséquilibre. Cette tension rend la recherche d’un bien à acquérir très difficile pour les ménages. Trouver un logement qui correspond aux critères et au budget de l’acheteur est devenu e une mission presque impossible.

Par conséquent, dès lors que le ménage trouve le bien recherché, il est conseillé qu’il signe une promesse de vente pour que l’affaire ne lui échappe pas.

En effet, dès la signature de ce contrat, le propriétaire du bien devient obligé de le réserver au potentiel acquéreur. Cependant, la vente pourrait être annulée sous des conditions bien précises.

Le potentiel acheteur aura donc un temps de réflexion suffisant pour qu’il se renseigne sur le bien, ou bien pour bénéficier des taux de crédits immobiliers bas, et faire les démarches nécessaires pour obtenir un crédit.

Allongement du temps de recherche

L’Observatoire du Moral Immobilier affirme que, « la recherche d’un logement correspondant à leurs attentes prend plus de 6 mois pour 36 % des acheteurs ». Alors qu’il y avait un an, cette difficulté à trouver le bien approprié n’a concerné que 32% des acheteurs.

Selon les chiffres de l’Observatoire du Moral Immobilier, les acquéreurs qui évoquent une grande difficulté à trouver un bien qui répond parfaitement à leurs attentes, représentent 76%.

59% des ménages affirment que les prix des biens proposés sont très élevés et même irréalistes en dépit des taux de crédits immobiliers très favorables à l’acquisition. Ce pourcentage était évalué à 55% il y a un an.

27% des potentiels acquéreurs affirment ne pas avoir le temps de réflexion suffisant pour pouvoir prendre une décision. Ils déclarent que les biens intéressants se vendent dans des délais trop courts.

En somme, la dynamique du marché immobilier reste encore supportée par la faiblesse s=des taux de crédits immobilier.

 

 

 

 

Back to Top