Actualités crédit immobilier

 

Souscrire un emprunt immobilier lorsqu’on n’a pas de CDI

Le 10/05/2018 par admin

 

La baisse actuelle des taux d’intérêts encourage plusieurs personnes à souscrire un emprunt immobilier. Or, la situation professionnelle de certains n’est pas aussi stable. Ceux qui sont déjà en contrat de durée indéterminé ne trouvent aucun problème avec les banques, qui lui accordent facilement un crédit. Par contre, les emprunteurs qui présentent moins de garanties et n’ont pas de CDI, trouvent une difficulté à souscrire un crédit immobilier, puisque les banques ont peur de ne pas être remboursées. Cependant, il n’est pas impossible d’obtenir un crédit sans CDI, à condition du respect de certains éléments.

Souscrire un emprunt immobilier lorsqu’on n’a pas de CDI

Un apport personnel conséquent

Au-delà de leur propre sécurité, les établissements bancaires mettent également en avant la propre sécurité des emprunteurs face au risque que peut représenter un crédit immobilier. Pourtant, alors que le CDI (Contrat à Durée Indéterminée) apparaît comme une norme sociale, près de 85% des embauches se font aujourd’hui en CDD (Contrat à Durée Déterminée).

Quand vous déposez une demande d’emprunt immobilier, la banque analyse d’abord votre capacité à rembourser le crédit et la manière avec laquelle vous gérez votre budget. L’établissement bancaire doit s’assurer qu’il reçoit chaque mois toutes les charges de son crédit. Pour cette raison et pour prouver votre bonne intention vers la banque, vous devez vous présentez avec un apport personnel plus ou moins conséquent, surtout si vous ne disposez pas d’un CDI.

En effet, quel que soit le profil de l’emprunteur et la nature du dossier, réunir un apport personnel est toujours un excellent argument à présenter à votre banquier. Plus cet apport sera important, moins la part d’emprunt sera faible et moins le risque pour la banque sera élevé.

Un apport personnel de 20% du montant total du prêt, est rassurant pour la banque prêteuse, et garanti l’acceptation de la demande du crédit. Cependant, si l’on est en CDD, auto entrepreneur ou intérimaire et même avec un apport personnel important, les conditions du financement du crédit ne seront pas les mêmes que pour les emprunteurs en CDI. Par exemple, on n’obtient pas le même taux d’intérêt (qui sera plus élevé), et le montant accordé sera moins important.

Prenez soin de votre dossier

Si vous n’êtes pas en CDI, il faut que vous présentez un dossier soigneusement préparé et vérifier afin d’obtenir l’acceptation de votre demande d’emprunt immobilier. En fait, les banques vont analyser minutieusement votre dossier de financement. Votre parcours professionnel ainsi que vos revenus, vont être bien vérifiés. En effet, l’établissement bancaire doit minimiser les risques qui s’associent à ce type de profil. Pour ce fait, les établissements financiers se montrent nettement plus exigeants sur l’ensemble des critères qui entrent en compte dans la conception d’un dossier de prêt. En ce sens, une banque pourra par exemple demander les relevées de vos revenus sur plusieurs années.

Intérimaire, auto-entrepreneur, CDD… Certains candidats ne bénéficiant pas d’un contrat « stable » possèdent néanmoins des atouts pour séduire les banques, notamment s’ils évoluent dans un domaine porteur, ne connaissant pas la crise et qui leur permet d’enchaîner les contrats ou les missions de longue durée. Il faut donc démontrer que vous touchez des revenus réguliers et dans la durée. Généralement un historique de trois ans est nécessaire pour justifier de la récurrence des revenus.

En addition, si vous êtes en couple et que vous ne disposez pas d’un CDI alors que votre conjoint y est. Dans ce cas, l’accession à un emprunt immobilier à deux sera plus facilitée.

En fin, pour augmenter vos chances dans l’obtention d’un emprunt immobilier et pour se construire un dossier solide en étant hors CDI, il est conseillé de consulter un courtier en immobilier qui vous sera très utile dans la construction du dossier et la recherche de la meilleure offre.

 

 

 

 

 

Back to Top