Actualités crédit immobilier

 

Renégociez votre assurance emprunteur pour votre crédit immobilier en cours

Le 27/01/2018 par admin

 

Après la souscription de leur crédit immobilier, la Loi Bourquin de la  Loi Sapin2, offre aux emprunteurs la possibilité de renégocier leur assurance, tous les ans, pour tous les crédits immobiliers en cours, afin de profiter des économies potentielles, pouvant atteindre des milliers d’euros.

Résiliation annuelle de l’assurance emprunteur

Pour réussir votre projet immobilier, deux éléments y sont indispensables : le crédit immobilier et l’assurance emprunteur.

Lors de la souscription du crédit, la banque vous propose automatiquement son contrat d’assurance de groupe. Or, ce contrat s’avère plus onéreux que les autres offerts par des organismes d’assurance externes. Pour cette raison recourir à la délégation d’assurance (loi Hamon)  parait plus économique, en plus vous obtenez une assurance adaptée à votre profil.

L’amendement Bourquin entrée en vigueur le 22 février 2017, permet de résilier l’assurance emprunteur tous les ans à chaque date d’anniversaire du contrat. Cette loi permet donc aux consommateurs de ne plus se sentir dans l’obligation de négocier le montant global de leurs cotisations d’assurances durant la signature du prêt et leur offre la possibilité de changer de contrat plus facilement si celui de la banque ne leur convient pas.

Au début, l’amendement Bourquin ne concernait que les contrats souscris après le 1 /3 /2017. Mais à partir du 1er janvier 2018, tous les contrats sont concernés par cette résiliation annuelle d’assurance, même ceux souscris depuis plusieurs années et sont encore en cours. Tout en respectant un délai de préavis de deux mois.

À chaque date d’anniversaire il est possible de résilier et de renégocier son contrat d’assurance pendant toute la durée du remboursement du crédit immobilier. À condition que le nouveau contrat présente des garanties aux moins équivalents à celles proposés par le contrat du groupe.

La possibilité de résiliation annuelle du contrat d’assurance, fait jouer la concurrence entre les différents établissements assureurs, ce qui permet aux emprunteurs de comparer les différentes offres et choisir la plus adaptée et la moins chère, par la suite réaliser des économies pouvant atteindre des milliers d’euros.

La résiliation n’est pas profitable à tous les profils

Pas tous les emprunteurs qui contractent un crédit immobilier, peuvent tirer profit de la résiliation annuelle d’assurance. En effet, un profil d’emprunteur  qui ne présente pas un bon dossier médical n’a aucun intérêt à résilier. Comme affirme  Maël Bernier « Ce sont principalement les emprunteurs les plus jeunes, de moins de 40 ans, en bonne santé et avec une situation professionnelle stable, qui en sont au début du remboursement de leur prêt, qui pourront réaliser les plus grosses économies ». Mais ce ne sont pas les seuls dans ce cas : « Ceux qui ont arrêté de fumer ou de pratiquer un sport à risques peuvent aussi en profiter », souligne Tanguy Thevenet, fondateur de la start-up Zen Up

En plus, si vous contractez une nouvelle maladie, diabète, cholestérol…la résiliation va annuler toute économie potentielle et augmentera de plus votre prime d’assurance. Sauf en faisant valoir son droit à l’oubli. L’emprunteur peut réaliser ainsi une économie conséquente. Puisque dix ans après la guérison il n’est plus tenu à déclarer las anciennes pathologies comme un cancer guéri.

Les tarifs des banques en ce qui concerne les contrats d’assurance emprunteur sont élevés. Puisque pour tous les profils d’emprunteurs (jeunes, seniors, fumeurs, professions à risque, etc.), elles proposent des contrats de groupe avec des risques mutualisés. Par contre, il est possible de souscrire un contrat sur-mesure adapté à votre profil et à votre situation professionnelle et personnelle grâce à l’amendement Bourquin. Même si votre crédit immobilier est en cours, résilier votre contrat d’assurance annuellement est aujourd’hui possible.

 

 

 

 

Back to Top