Actualités crédit immobilier

 

Ralentissement prévu du marché de l’emprunt immobilier en 2019

Le 08/02/2019 par admin

 

Le marché de l’emprunt immobilier a été soutenu pendant les trois dernières années par des taux d’intérêts très bas. Cependant, de nombreux indicateurs sont en hausse alarmante pour les professionnels du secteur. En effet, sur une durée de trois ans, les prix immobiliers sont en hausse constante et ont atteint des valeurs record dans certaines grandes agglomérations (Paris, Bordeaux,…). En addition, les délais de vente ont atteint 91 jours. Cette situation peut indiquer le début d’effondrement du marché.

Ralentissement prévu du marché de l’emprunt immobilier en 2019

Les taux d’intérêts : principal soutien du marché

L’année 2018 a été une très belle année pour le marché de l’emprunt immobilier. De nombreux professionnels (agences immobilières, courtiers immobiliers,..) ont enregistré des niveaux records de transactions.

Un expert affirme que

« Le niveau bas des taux d’emprunt a été le principal moteur du marché, en compensant la hausse des prix immobiliers (+1,7 % en moyenne, à 2 595 euros le mètre carré) ».

Les taux immobiliers bas ont permis d’améliorer la solvabilité des ménages. En effet, ces derniers peuvent souscrire des crédits immobiliers de 210 000 euros remboursables sur une durée de 20 ans à l’ordre de 1 000 euros par mois. Les meilleurs profils peuvent même décrocher de crédits sans apport personnel.

La forte demande sur les biens immobiliers qui a augmenté de +13% en décembre 2018, témoigne de ce contexte très favorable à l’achat. Les emprunteurs les plus actifs sont les jeunes primo-accédants de moins de 40 ans.

Les secundo-accédants et les seniors ont été très séduits par les investissements locatifs. En fait, investir dans la pierre reste toujours l’emplacement favorable des ménages Français. En addition, financer un investissement locatif par le biais d’un crédit tout en percevant les loyers, permettra de se construire un patrimoine.

En effet, les professionnels rappellent que

« L’opération demeure intéressante même à 40-50 ans. Le remboursement intégral du prêt étant possible à l’âge de la retraite ».

Un atterrissage du marché en 2019

Après une année 2018 record, il semble que le marché immobilier atterrira en douceur cette année. En effet, de nombreux signes sont évocateurs d’une telle situation :

  • Hausse de la marge de négociation de +0.4% en un an ;
  • Prolongement des délais de vente ;
  • L’envolée des prix de l’immobilier.

Face à cette situation tendue et la perspective de la hausse des taux d’emprunt immobilier, on assiste à un ralentissement du marché immobilier. En addition, les primo-accédants qui représentent le plus grand part des actifs dans le marché à l’habitat, sont de moins en moins encouragés par les conditions actuelles (hausse des prix, recentrage du PTZ).

A condition que les taux d’emprunt immobilier ne remontent pas, les professionnels semblent être optimistes envers le dynamisme du marché immobilier.

 

 

 

 

Back to Top