Actualités crédit immobilier

 

Prêt relais et prêt achat-revente: qui en bénéficient de ces prêts bancaires?

Le 29/12/2017 par admin

 

Comment acheter un nouveau bien immobilier avant de vendre le sien ? La question se pose naturellement à tout acquéreur qui a envie de changer de logement. Pour ce fait, afin de capter une clientèle de secundo-accédants, quelques banques mettent des formules de prêt bancaire aidant à faire la jointure entre deux logements sans être étranglé par des mensualités trop importantes.  On parle du crédit relais et du prêt achat revente.

Le crédit relais une solution pour changer de logement

Le prêt relais appelé aussi crédit in-fine est un prêt bancaire dont le capital est dû au terme du contrat. Son objet est de financer l’apport que constitue la vente d’un premier bien, en attendant que celle-ci se réalise.

Un acheteur déjà propriétaire souhaite acheter un nouveau bien avant d’avoir vendu le premier. Pour permettre cette transaction, l’établissement prêteur avance à l’acheteur un pourcentage du montant de la valeur estimée du bien actuel. Puisque le montant du prêt relais ne représente jamais l’intégralité du prix du bien mis en vente. La banque prévoit, en effet, une marge de sécurité au cas où l’ancien bien se vendrait à un prix inférieur à celui attendu. En règle générale, le montant du prêt varie entre 60 et 80 % de la valeur du bien mis en vente.

La logique d’un prêt relais veut que sa durée soit la plus courte possible, inférieure à quelques mois, le temps de revendre l’ancien logement. Elle n’est jamais supérieure à deux ans. Si l’on n’a pas vendu dans ce délai, comme tout emprunt bancaire, le prêt relais reste dû. D’où l’importance d’avoir un bien correctement évalué et localisé dans un secteur où le marché reste actif, pour être certain de le revendre dans le temps imparti. Il convient de réfléchir avant de se lancer dans une telle transaction et ce notamment si le bien vendu est un logement trop atypique ou situé dans un secteur peu recherché.
L’acheteur ne remboursera au prêteur que les intérêts du prêt, celui-ci étant destiné à être soldé lors de la vente. Entre la date d’achat et la date de vente, l’emprunteur aura donc deux crédits. Il paiera donc les échéances du prêt principal, en même temps que les intérêts du prêt relais. Dans certains montages, les intérêts du prêt relais sont eux aussi décalés à la date de vente. On parle alors de franchise totale.

 

Le prêt achat-revente rembourser en une seule mensualité

Comme le crédit relais, le prêt achat-revente est un prêt bancaire permettant d’acheter un nouveau bien sans attendre d’avoir vendu son logement actuel. Mais la différence est plutôt que de verser deux lignes de prêt immobilier, vous n’en payez qu’une seule à un taux d’intérêt unique qui varie entre 2,04 % sur 25 ans et 1,58 % sur 10 ans. C’est-à-dire vous n’avez à payer qu’une seule mensualité.

 

Une mensualité du prêt achat-revente regroupe :

  • Le capital restant d’ûsur le prêt finançant votre ancien bien immobilier ;
  • Le crédit finançant votre nouveau logement;
  • Les frais de notaire relatifs à la nouvelle acquisition ;
  • Les frais de garantie;
  • Le capital restant dû d’un crédit à la consommation (hors crédit renouvelable)

En ce qui concerne la modalité du remboursement, vous devez revendre votre ancien bien pour rembourser partiellement votre prêt achat-revente. En effet,  la revente ne couvre que le capital restant dû de votre ancien prêt. Vous devez donc encore rembourser le prêt achat-revente. Donc Après la revente, vous continuez de rembourser le crédit achat-revente, mais uniquement la partie correspondant à votre nouvelle acquisition.

Il est toutefois déconseillé de choisir ces types de prêt bancaire  en cas où votre bien est situé dans un secteur immobilier peu actif où les délais de vente sont très longs.

 

 

 

 

 

 

Back to Top