Actualités crédit immobilier

 

APL, sa réduction handicape des millions de ménages

Le 26/08/2017

 

Octroyée par la CAF ou Caisse d’Allocations Familiales, l’APL ou aide personnalisée au logement permet aux ménages à revenus fragile de réduire les mensualités en cas d’emprunt immobilier. Pour réduire les dépenses publiques, l’Etat a décidé de réduire sa valeur. Une décision qui pénalisera des millions de foyers français.

Aide Personnalisé au Logement, sa valeur revue à la baisse

© Crédit photo : Pixabay.com

APL, comment elle fonctionne ?

L’APL ou aide personnalisée au logement est une des aides au logement octroyées par la caisse d’allocations familiales. Lancée en 1977, elle complète les autres dispositifs d’aide de la CAF pour favoriser le logement des ménages aux revenus modestes. L’idée est de réduire les dépenses qui sont principalement liées à ce poste de consommation essentiel.

Le but de cette aide est de permettre aux foyers aux revenus modestes, voire fragiles, de réduire considérablement le montant de leur loyer. Il peut aussi servir à combler les mensualités pour les ménages qui ont contracté un crédit immobilier, et qui n’ont pas bénéficié du meilleur taux.

5 euros par mois par bénéficiaire

Dans l’optique de réduire les dépenses publiques, le gouvernement a pris comme mesure la réduction du montant de l’APL. A partir du mois d’octobre 2017, la valeur de l’APL sera de 5 euros par mois par bénéficiaire. Cette décision, tranchée lors du mandat du président François Hollande sera effective dès le 1er octobre. Avec cette réduction, l’Etat pourra économiser jusqu’à 32,5 millions d’euros par mois.

Mais cette décision est pourtant une décision à double tranchant, car elle pénalisera jusqu’à 3 millions de la population. Faut-il noter aussi que parmi les bénéficiaires de cette aide, on dénombre près de 800 000 étudiants.

Le gouvernement tient pourtant à rassurer les ménages que l’aide sera maintenue malgré qu’elle soit inconséquente, surtout par rapport à la réalité actuelle. Il est à la fois difficile de trouver un logement, et le prix ne cesse aujourd’hui de monter en flèche.

Réduction de l’APL, une partie des réformes budgétaires

Aujourd’hui, les aides au logement occupent 18 milliards d’euros, de toute la totalité des dépenses de l’Etat chaque année. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a affirmé que le budget alloué par l’Etat Français pour le logement est le double de ceux des autres pays européens. Malgré que ces dépenses soient exorbitantes, les impacts ne sont pas ceux attendus, trouver un logement reste encore aussi difficile.

La décision a donc été prise durant le précédent quinquennat, dans l’objectif d’optimiser les dépenses publiques. Mais son application n’a pu être lancée que maintenant. L’Etat ne compte pas pour autant supprimer la totalité de cette aide, mais seulement réduire son montant à 5 euros mensuels par bénéficiaire.

Une mesure qui permettrait à l’Etat d’économiser 97,5 millions sur les trois derniers mois de 2017.

Des millions de foyers pénalisés par cette réduction

Il faut pourtant noter que cette décision ne ravit pas la majeure partie de la population française. En début de l’année 2017, l’APL touchait 2,6 millions de foyers, soit 40 % des 6,5 millions qui bénéficient d’allocations au logement. Pour la plupart, ces ménages utilisent ce financement pour réduire les mensualités de leur crédit immobilier, ou de combler les manques dans leur loyer mensuel.

Les bénéficiaires de cette aide comptent aussi 800 000 étudiants, qui en profitent pour compenser leurs infimes bourses d’études. Pourtant, selon une étude de l’Unef, le logement constitue le premier poste des dépenses estudiantines. Le loyer représente en effet les 55 % des coûts mensuels pour les étudiants.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur 196 avis clients 2L Courtage obtient une excellente note de 4.89 sur 5.

 

A Propos

2L Courtage vous fait découvrir toutes les actualités du crédit immobilier ! Facilitez-vous l'accès au crédit immobilier et trouvez le meilleur taux pour votre projet grâce à nos conseils.

Catégories

  1. Assurance de prêt
  2. Crédit immobilier
  3. Investissement immobilier
  4. Meilleur taux
  5. Prêt immobilier
  6. Rachat de crédit

Archives

  1. décembre 2017
  2. novembre 2017
  3. octobre 2017
  4. septembre 2017
  5. août 2017
  6. juillet 2017
  7. juin 2017
  8. mai 2017

 

 

Back to Top