Actualités crédit immobilier

 

Prêt immobilier : la localisation du bien est un paramètre clé

Le 29/11/2018 par admin

 

Pour bien financer l’achat d’un bien immobilier, il faut prendre en compte tous les éléments importants comme la zone géographique où se localise le bien à acquérir. En effet, dans le cadre de la souscription d’un prêt immobilier et même avec des taux très bas sur l’ensemble du territoire, la marge de négociation diffère avec la localisation du bien.

Prêt immobilier : la localisation du bien est un paramètre clé

Forte demande et hausse des prix dans les zones tendues

En 2013, la qualification ‘’zone tendu’’ a été créée pour désigner les grandes agglomérations ayant une forte densité urbaine. Cette zone se caractérise par un grand déséquilibre entre l’offre et la demande au niveau du marché de l’immobilier.

Au 2e trimestre 2018, les ventes des logements neufs restent satisfaisantes. En revanche, face à une demande globalement forte, l’offre est encore trop contrainte, en raison d’un manque de stock et de nouveaux projets. Donc, les prix des logements sont en hausse continue.

En effet, en mois de septembre, le mètre carré des appartements à Lyon s’est établit à 4 000€. Alors que, à Paris, le prix du mètre carré a atteint les 9 400€ avec une marge de négociation qui ne dépasse pas les 3% du prix de la vente.

Plusieurs offres, faibles demandes et des prix bas dans les zones précaires

Les zones précaires se caractérisent par une faible demande contre une offre très riche. En effet, par rapport au prix de la vente, il est possible d’obtenir une réduction pouvant atteindre 10%. En addition, les prix sont en tendance baissière dans ces zones. Par exemple, les Notaires de France enregistrent une baisse de 9% au Havre.

Dans ces régions, et au contraire aux grandes agglomérations, la demande s’affaiblie ainsi que les offres.

Cependant, un bouleversement de la situation est probable. Les banques prêteuses se montrent donc très vigilantes  à ce propos et ne permettent le recours à un prêt immobilier relais qu’à hauteur de 80 % de la valeur du logement à acquérir. Une telle restriction ne s’applique pas dans les zones tendues.

L’état du marché local et la marge de la négociation sont déterminants du prix du bien

Fruit du jeu de l’offre et de la demande, de la rencontre entre un vendeur et un acheteur, le prix d’un bien immobilier est une donnée relative et que l’on ne connaît définitivement qu’au moment de la signature du compromis de vente. Or, le prix d’un bien immobilier dépend largement de la situation du marché local et de la marge de la négociation.

Sur tout l’ensemble du territoire, la demande est soutenue par les taux très bas et les conditions de prêt immobilier très attractives. Il faut donc miser sur le marché local et la marge de négociation pour obtenir les meilleurs prix.

Afin de bénéficier d’une offre de prêt immobilier avantageuse à un prix de bien attractif, il est recommandé de faire recours à un courtier qui peut vous aider à mener votre projet.

 

 

 

 

Back to Top