Actualités crédit immobilier

 

Payer moins d’impôts grâce aux dispositifs destinés à l’investissement locatif

Le 27/06/2019 par admin

 

Réaliser un investissement locatif est toujours une opération favorisée par la majorité des Français. La pierre leurs reste la valeur la plus sûre pour y investir. En plus, les conditions actuelles sur le marché immobilier encouragent davantage l’investissement dans l’immobilier. En addition, les dispositifs de défiscalisation mis en place pour encourager une telle opération, séduisent de nombreux particuliers. Cependant ça ne doit pas représenter la seule raison pour investir dans l’immobilier neuf ou ancien.

Payer moins d’impôts grâce aux dispositifs destinés à l’investissement locatif

L’investissement locatif est favorisé par les taux bas

Souscrire un crédit immobilier pour financer l’achat d’un bien n’a jamais été aussi avantageux. En effet, en mois de mai, les emprunteurs ont pu décrocher des taux de 1.29% pour un prêt sur 15 ans, 1.48% sur 20 ans et 1.70% sur 25 ans.

Les meilleurs profils présentant des dossiers de financement plus solides ont pu même profiter de taux sous la barre de 1% (hors frais d’assurance et frais de dossier).

L’investissement locatif est plus avantageux que tout autre placement classique. En effet, les rendements générés par la location et l’éventuelle plus-value à la revente du bien, représentent beaucoup plus d’avantages.

Il est vrai que la défiscalisation pour une telle opération est très importante, cependant, il faut bien étudier et prendre en compte les autres aspects de cet investissement. En effet, le coût de l’investissement locatif ainsi que son rendement doivent être pris en compte avant de franchir le pas.

Outre la défiscalisation, certains investisseurs se servent de ce bien comme résidence principale après leur retraite.

Défiscaliser dans le neuf grâce à la loi Pinel

Le dispositif de défiscalisation Pinel permet à tout particulier qui souhaite réaliser un investissement locatif dans l’immobilier neuf de réduire ses impôts à payer de -12%, -18% ou -21%, tout dépend de la durée  dont le locataire choisi de s’y engager pour occuper le bien (6, 9 ou 12 ans).

En associant cette baisse d’impôt au loyer perçu, le souscripteur du prêt immobilier sera capable de couvrir la mensualité à rembourser.

Pour pouvoir profiter de ce dispositif, il est à noter qu’il faut bien respecter les plafonnements des loyers, des revenus du locataire et du prix du mètre carré.

Pour ceux qui envisage une valorisation rapide de leur bien acquis, un emplacement dans une zone en rénovation ou qui attend des évolutions importantes comme l’arrivé du LGV, sera une très bonne opportunité.

Défiscaliser jusqu’à 30% dans l’ancien grâce au dispositif Malraux

Si le bien choisi pour l’investissement locatif est localisé dans un secteur ancien sauvegardé et nécessite des travaux de rénovation dont le coût atteint 50% à 70% du montant total de l’achat, l’investisseur a droit à y=une défiscalisation de 30% grâce au dispositif Malraux

Si le bien se situe dans le périmètre d’un Plan de valorisation de l’architecture et du patrimoine (PVAP), la réduction d’impôts est fixée à 22%.

Ce dispositif est fortement recommandé aux particuliers hautement taxés qui peuvent déduire jusqu’à 400 000 euros du montant des travaux effectués sur une durée totale de 4 ans. Ils doivent pour ce fait s’engager à louer le bien au titre de résidence principale sur une durée de 9 ans.

Pour conclure, l’investissement locatif est le meilleur emplacement pour la plupart des Français.

 

 

 

 

Back to Top