Actualités crédit immobilier

 

La reprise des taux s’est-elle déjà arrêtée ?

Le 24/06/2017

 

Financer ses projets immobiliers avec un prêt reste encore une alternative intéressante en France. Il est toujours possible d’obtenir un emprunt au meilleur taux. A la mi-juin, la hausse des taux s’est un peu atténuée.

L’évolution du baromètre des taux immobiliers en juin.

© Crédit photo : Pixabay

Tendance haussière mais de faible ampleur

Dans l’Hexagone, la tendance haussière des taux de crédit immobilier continue, malgré une atténuation à la mi-juin. Pour les ménages ayant une capacité d’emprunt, financer un achat immobilier avec un emprunt reste encore une alternative intéressante et avantageuse. Sur l’ensemble du marché, toutes durées confondues, la moyenne des taux est montée à 1,56 % au mois de mai contre 1,55 en avril.

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la plus forte hausse a été enregistrée dans le courant de février. Depuis, l’augmentation du taux n’est que de faible ampleur. En somme, le taux a regagné aujourd’hui son niveau au début de l’été de l’année dernière. Un niveau qui est bien favorable.

Depuis un mois, les courtiers en crédit immobilier ont parlé de ce ralentissement de la hausse du taux. Il vous est même possible de vous en rendre compte par vous-même en faisant une simulation de crédit avec une calculatrice de prêt immobilier. Mais la différence se fait toutefois sentir selon les banques. Une différence qui, selon les experts, s’explique par le fait que les banques ont atteint leurs objectifs et gardent la hausse plus lentement pour ravoir leur marge.

Un taux plus stable

Les grands acteurs du courtage en crédit immobilier insistent sur la stabilité actuelle du taux sur les emprunts immobiliers. Une stabilité qui devrait perdurer ce mois de juin. Les taux les plus faibles sont à 0,80 % sur 10 ans, 1 % sur 15 ans, 1,25 % sur 20 ans et 1,50 % sur 25 ans. Mais il faut souligner l’influence du contexte politique, et notamment les législatives qui maintiennent le marché en attente.

Les grands acteurs du courtage soulignent cette stabilité qui a marqué le courant de ce mois de juin malgré une nette baisse des taux sur les OAT. Mais il s’avère toutefois que les banques ont émis des grilles stables, mais avec des adaptations des taux selon les profils des emprunteurs. Les meilleurs profils qui empruntent sur 15 à 20 ans, accusent d’une hausse de 10 points de base.

Renégocier, c’est encore possible

Avec le niveau bas du taux, malgré une remontée, la renégociation n’est plus une solution attrayante pour les emprunteurs. Mais il faut toutefois souligner le fait que cette disposition peut toujours permettre un gain substantiel pour certains profils d’emprunteurs. Entre février et avril 2017, les demandes de renégociation ont été évaluées à 20 % de tous les dossiers de prêt. Le gain moyen possible est de 3000 €, avec un écart moyen de taux à 1,80 %, et ce, hors assurance.

Les emprunteurs qui ont contracté en 2016, et ceux qui ont un capital restant dû dépassant les 70 000 €  sont ceux qui devraient prendre rapidement une décision. En effet, pour ces emprunteurs, le taux est sans doute évalué à 2,50 %, voire 2,70 %.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur 196 avis clients 2L Courtage obtient une excellente note de 4.89 sur 5.

 

A Propos

2L Courtage vous fait découvrir toutes les actualités du crédit immobilier ! Facilitez-vous l'accès au crédit immobilier et trouvez le meilleur taux pour votre projet grâce à nos conseils.

Catégories

  1. Assurance de prêt
  2. Crédit immobilier
  3. Investissement immobilier
  4. Meilleur taux
  5. Prêt immobilier
  6. Rachat de crédit

Archives

  1. décembre 2017
  2. novembre 2017
  3. octobre 2017
  4. septembre 2017
  5. août 2017
  6. juillet 2017
  7. juin 2017
  8. mai 2017

 

 

Back to Top