Actualités crédit immobilier

 

Marché immobilier, le prix continue de grimper

Le 26/07/2017 par 2LCourtage

 

Selon les observations du crédit logement /CSA, la progression du taux de crédit immobilier reste faible. La moyenne va de 1,56 % en mai 2017 à 1,57 % au mois de juin 2017. Cette hausse n’a pas eu d’impact notable sur le marché immobilier. Le prix de l’immobilier ne cesse de croitre, surtout dans les grandes villes où les offres ne peuvent combler les demandes.

Le prix sur le marché immobilier continue de monter.

© Crédit photo : Pixabay

Une hausse engagée par la remontée du taux des OAT

Le taux des crédits immobiliers auprès des établissements bancaires a connu ces derniers mois une légère hausse. Selon les observations du Crédit Logement/CSA, cette hausse est assez faible, ne dépassant pas les 0,01 % en un mois (entre mai et juin 2017).

Vers la fin du premier trimestre de cette année, le taux des obligations assimilables au trésor a connu une hausse d’emprunt sur 10 ans qui équivaut à 1,1 %. Les banques ont alors calqué cette hausse pour revoir leur taux à la hausse. Mais même avec une stabilisation du taux des OAT entre 0,6 % et 0,8 %, le taux du prêt immobilier a continué sa progression. Toutefois, cette remontée des taux n’a pas eu une interaction sur le marché de l’immobilier.

Si aucune répercussion n’a été remarquée, cette hausse a surtout permis aux établissements bancaires de retrouver l’équilibre du taux des crédits immobiliers des années 2013 et 2015.

Le taux de crédit a retrouvé son équilibre

Cette année, le profil des taux d’emprunt immobilier a retrouvé celui des années 2013 et 2015. Les banques et les établissements de crédit ont profité de l’élan depuis le début de l’année 2017 pour revoir leur taux à la hausse et remettre de l’équilibre sur le marché. Elles ont surtout profité de la hausse du taux des Obligations Assimilables au Trésor pour lancer une révision à la hausse de leur taux de crédit. Les banques n’ont pourtant pas suivi le rythme quand le taux des OAT s’est stabilisé à 0,7 % sur les taux d’emprunt à 10 ans.

En début d’année, le nombre d’emprunteurs à se précipiter chez les établissements de crédit pour trouver une offre au meilleur taux a été assez conséquent. Une situation qui a réveillé les autorités de régulation. Mais aujourd’hui, malgré l’effort des banques pour les sensibiliser, les emprunteurs ne sont pas emballés. Même en sachant la possibilité d’une augmentation du taux, les emprunteurs n’ont pas été enthousiasmé de faire un emprunt.

Le prix de l’immobilier continue à grimper

Malgré la stabilisation du taux sur les emprunts immobiliers, le prix sur le marché de l’immobilier reste quand même dans sa tendance à la hausse. On remarque même une certaine agitation, vu que les offres ne satisfont plus les demandes en termes de volume. Les biens immobiliers en vente se font de plus en plus rares dans les grandes villes, ce qui a conduit à une hausse du prix. Les offres sont aussi devenues volatiles à cause de cette situation.

A noter que la hausse du taux sur les emprunts ne touche que certains types de contrats. Seuls les prêts à courte durée ont connu une progression, notamment les prêts étalés sur 15 ans. Les contrats de longue durée, qui intéressent plus les jeunes emprunteurs, n’ont pas connu cette révision.

 

 

 

 

 

A Propos

2L Courtage vous fait découvrir toutes les actualités du crédit immobilier ! Facilitez-vous l'accès au crédit immobilier et trouvez le meilleur taux pour votre projet grâce à nos conseils.

Catégories

  1. Assurance de prêt
  2. courtier immobilier
  3. Crédit immobilier
  4. emprunt immobilier
  5. Investissement immobilier
  6. Meilleur taux
  7. Prêt à taux zéro
  8. Prêt immobilier
  9. Rachat de crédit

Archives

  1. juillet 2018
  2. juin 2018
  3. mai 2018
  4. avril 2018
  5. mars 2018
  6. février 2018
  7. janvier 2018
  8. décembre 2017
  9. novembre 2017
  10. octobre 2017
  11. septembre 2017
  12. août 2017
  13. juillet 2017
  14. juin 2017
  15. mai 2017
Back to Top