Actualités crédit immobilier

 

L’investissement immobilier reste avantageux

Le 02/08/2018 par admin

 

Le placement dans la pierre a été et reste toujours le premier chez de nombreux français. Un investissement immobilier que ce soit pour acheter sa résidence principale ou pour la location reste toujours très avantageux vue la conjoncture actuelle. Le financement de son projet d’achat immobilier via un crédit est une opération avantageuse. Les taux immobiliers sont au plus bas et les prêts longs sont de retour. Les banques se montrent accueillantes aux emprunteurs et offrent des conditions très favorables.

L’investissement immobilier reste avantageux

Hausse du pouvoir d’achat

La situation économique du pays s’est améliorée et les premières mesures en faveur du pouvoir d’achat sont en vigueur depuis janvier.

Depuis 1998, le pouvoir d’achat immobilier des Français s’est largement améliorer. En effet, le taux moyen qui a été appliqué à cette époque était de 7,05 %. Alors que, en mois de mai 2018, le taux moyen est de 1.46%.

Les ménages français sont aujourd’hui plus riches qu’ils étaient il y a 20 ans. En effet, selon les chiffres de l’Observatoire du Crédit Logement, la capacité d’emprunt des ménages a subit une hausse de 78 900 euros, ce qui équivalent à une amélioration du pouvoir d’achat de 38%. Le coût d’un prêt de 200 000 euros a été divisé par cinq sur la même période. Ce bond spectaculaire est à mettre en corrélation avec l’incroyable baisse des taux d’intérêt des crédits immobiliers. C’est pour cette raison qu’un investissement immobilier dans ces conditions favorables, sera avantageux.

Emprunter à un taux réel négatif

En dépit d’une hausse des prix de l’immobilier, l’investissement immobilier est encore supporté par la bonne santé financière des ménages.

En effet, les banques continuent de proposer des taux d’emprunt très attrayants. Dans un contexte de remontée de l’inflation, les ménages peuvent avoir intérêt à s’endetter au maximum pour profiter des taux d’intérêt réels négatifs. En d’autres termes, l’endettement immobilier permet actuellement de s’enrichir sur le long terme !

Les quelques hausses de taux observées début juin opèrent à la marge. « Les banques restent en retard sur leurs objectifs de crédit immobilier », explique un professionnel du secteur immobilier. Les banques modifient peu leurs barèmes et conservent des décotes importantes. De quoi facilement faire jouer la concurrence.

Pas de remontée des taux immobiliers

Les taux moyens des emprunts immobiliers ne devraient guère remonter cette année pour se situer fin 2018 entre 1,50% et 1,55% au maximum. Par rapport à 1,42% actuellement, la hausse serait donc de 0,08 à 0,13 point seulement d’ici la fin d’année.

Le dernier observatoire Crédit Logement-CSA confirme des conditions d’emprunt toujours exceptionnelles dans l’immobilier avec des taux moyens qui se rapprochent des plus bas de la fin 2016 : 1,42% actuellement toutes durées confondues, à comparer à 1,33% en décembre 2016.

Tout cela n’empêche pas la production de crédits immobiliers, mesurée au niveau des offres acceptées (hors rachats de créances), de se dégrader avec -13,1% au premier semestre en glissement annuel (-8% pour le neuf, -14,6% pour l’ancien et –20,4% pour les travaux).

La production du crédit prévue pour cette année est de 157,5 milliards d’euros. C’est-à-dire un recul de 10,2% par rapport à 175,4 milliards en 2017. Ce qui explique aussi pourquoi les banques n’ont pas encore atteint leurs objectifs commerciaux.

En somme, l’investissement immobilier fait figure de placement idéal, sans risque, et avec la conjoncture actuelle, visez à conclure vos achats pour en profiter à long terme.

 

 

 

 

Back to Top