Actualités crédit immobilier

 

Les taux immobiliers sont encore bas en début du printemps

Le 17/05/2018 par admin

 

La période du printemps est connue des agents immobiliers pour être la période de l’investissement immobilier : C’est le printemps, et les envies de changement, de maison plus grande, d’appartement mieux placé, de petit troisième qui oblige à changer de maison, font le bonheur du marché immobilier qui connaît ses meilleurs mois de l’année. Le printemps est en général la saison de l’immobilier où les banques tendent à baisser leurs taux immobiliers (ou du moins éviter de les augmenter quand elle ne les baisse pas légèrement) afin d’attirer plus de clients.

En Avril 2018, il n’y a effectivement que très peu de changements au niveau des taux immobiliers pour un financement immobilier par rapport aux mois précédents. Donc, la tendance est à la stabilisation.

Les taux immobiliers sont encore bas en début du printemps

Les taux toujours au-dessous du seuil

Les taux immobiliers restent toujours au-dessous du seuil de 2% toutes durées confondues. Selon les baromètres communiqués par les banques aux courtiers immobiliers, les emprunteurs ont décroché des crédits à 1,45% sur 15 ans, 1,65% sur 20 ans et à 1,85% sur 15 ans. Il est tout à fait possible de souscrire un crédit à un taux encore plus bas, à condition que vous présentiez un bon profil. C’est-à-dire que vous avez des revenus élevés, un apport personnel conséquent, que vous souscriviez des produits bancaires… à titre d’exemple : un bon profil peut décrocher un crédit sur 15 ans à un taux de 1.10%.

Ce n’est rien de nouveau ou de particulier puisque les mois se suivent et se ressemblent en matière de taux de crédit immobilier en ce moment. En effet, il n’y a guère de variation dans les taux moyens et cela pour les différentes durées types comme pour les différentes qualités de dossier (les meilleurs profils, les profils moyens, ceux plus à risques et donc moins recherchés par les banques). Alors que l’on pouvait craindre une augmentation progressive des taux immobiliers dès le début de l’année 2018, il n’en est rien. Les taux sont globalement stables (en très légères baisses en moyenne) et cela à des niveaux très bas.

Quelles villes pour rentabiliser vite son achat ?

Dans un contexte de taux immobiliers bas, acheter un bien immobilier s’avère plus avantageux que de louer un, surtout que, dans certaines villes, cet achat se rentabilise très vitement. Par exemple, si vous achetez à Lille, Reims, Le Havre, Limoges, Montpellier, Orléans, Saint-Etienne, Caen, Grenoble et Perpignan, votre acquisition devient rentable en juste 2 ans.

Le taux immobilier est un élément essentiel dans la souscription d’un crédit. Il est donc conseillé aux emprunteurs de faire le tour des banques et de faire jouer la concurrence entre les différents organismes de financement, afin de décrocher le meilleur taux sur le marché, et de bénéficier des meilleures conditions.

Avoir le statut d’un propriétaire va entraîner des coûts supplémentaires en plus de celles liés au crédit et des frais de notaire. N’oubliez pas de prendre en compte la taxe foncière, la taxe d’habitation, les charges de copropriété et les éventuels frais d’entretien qui seront à votre charge.

Il est à noter que les durées de prêt les plus demandés sont les 15, 20, et 25 ans. Il est possible d’augmenter la durée du prêt mais son coût sera aussi plus élevé. En plus, les très longues durées (30 et 35 ans) ne sont pas la norme et ne concernent pas tous les profils, ni toutes les banques…

Pour conclure, les taux immobiliers ne vont pas changer de rythme et vont rester stables. Donc, faites une simulation de prêt afin d’obtenir le meilleur taux immobilier.

 

 

 

 

 

Back to Top