Actualités crédit immobilier

 

Les taux immobiliers restent séduisants pour les primo-accédants

Le 21/01/2019 par admin

 

Vers la fin de l’année 2018, les banques ont atteint leurs objectifs commerciaux qu’elles ont fixés dès le début de l’année. Par conséquent, les taux immobiliers ont été légèrement augmentés et les conditions d’octroi du crédit immobilier ont durci pour certains profils d’emprunteurs. Cependant les primo-accédants ont toujours bénéficié de conditions plus avantageuses.

Les taux immobiliers restent séduisants pour les primo-accédants

Des taux exceptionnels sous certaines conditions

Même avec la hausse des taux immobiliers et le durcissement des conditions d’octroi, les banques proposent encore des offres attractives pour les candidats à l’accession dont l’âge est entre 25 à 35 ans. En effet, pour un crédit sur 20 et même 25 ans, les accédants pour la première fois à la propriété en vue de l’achat d’une résidence principale, et quel que soit leur situation (en couple ou célibataire), peuvent décrocher des taux inférieurs aux moyennes du marché.

Or, afin de bénéficier de ces conditions de crédit exceptionnelles, les établissements de financements semblent être exigeants concernant certains critères :

  • L’emprunteur doit présenter une situation professionnelle stable et bien appréciée : de façon générale ce sont les candidats ayant un CDI ou ceux qui peuvent évoluer au sein de leur entreprise au cours des années et les agents de la fonction publique, qui sont les plus appréciés par les banques prêteuses.
  • Il est important que l’emprunteur possède des revenus importants et constants et est capable de montrer se capacité de construire une épargne conséquente.
  • Votre santé financière est particulièrement importante. Montrer à un établissement bancaire que vous n’avez pas été à découvert dans les mois, voire années précédentes augmente vos chances d’obtenir le crédit immobilier qui correspond à vos attentes.
  • Autre argument phare : avoir un taux d’endettement en dessous de la moyenne. Le taux – ou la capacité – d’endettement est déterminé par la différence entre les revenus et les charges financières sur le mois. Généralement, le taux d’endettement d’un emprunteur ne doit pas dépasser 33 %.

Optimiser ses chances en étant un primo-accédant

Avant de procéder à la souscription d’un crédit immobilier, un primo-accédant aura tout intérêt à faire le tour sur le marché et à examiner les différentes offres proposées. Il doit en particulier parcourir les offres des banques réputées pour le ciblage des jeunes primo-accédants. En effet, ces établissements développent des formulent personnalisés pour cette catégorie d’emprunteurs et les offrent des taux immobiliers très séduisants.

Les primo-accédants peuvent également bénéficier de certaines aides d’accès au logement tel que le prêt à taux zéro (PTZ).

Il serait ainsi intéressant de faire appel à un courtier immobilier. De cette façon, vous confiez votre recherche de crédit à un véritable professionnel dont l’objectif est de vous dénicher le meilleur crédit avec des taux immobiliers et conditions avantageuses. Le courtier se chargera de négocier les conditions de votre prêt en votre nom et fera également jouer la concurrence entre les différents organismes financiers.

 

 

 

 

Back to Top