Actualités crédit immobilier

 

Les taux immobiliers bas seront maintenus jusqu’au fin 2019

Le 19/07/2019 par admin

 

L’été est la période la plus dynamique sur le marché immobilier. Les ménages profitent en plus de taux immobiliers bas pour concrétiser leurs projets d’achat. Les banques proposent ainsi des offres de crédits immobiliers très avantageuses pour séduire le maximum de clients afin d’atteindre leurs objectifs commerciaux vers la fin de l’année. Tous les emprunteurs bénéficient donc de cette situation pour accéder à la propriété avec un taux d’emprunt moyen de 1.5% toutes durées confondues.

Les taux immobiliers bas seront maintenus jusqu’au fin 2019

Taux immobilier record sur toutes les durées

La souscription d’un crédit immobilier pour accéder à la propriété est la démarche la plus populaire pour devenir propriétaire. La majorité des Français ont comme priorité l’achat de leurs résidences principales. Or, actuellement, les conditions sont très avantageuses pour effectuer une telle opération.

Les taux immobiliers ont atteint un record sur toutes les durées en mois d’avril 2019. En effet, ils se négociaient à un niveau inférieur à 1.50%. Sur une durée de crédit de 15 ans, les emprunteurs pourraient obtenir un taux de 1.09%, contre 1.27% sur 20 ans et 1.49% sur 25 ans. Ce sont des taux exceptionnels et très attractifs.

La politique monétaire de la Banque Centrale Européenne (BCE) permet en effet aux établissements prêteurs de bénéficier de conditions de refinancements avantageuses ce qui permet à ces dernières de proposer des offres séduisantes avec des taux historiquement bas.

Les banques Françaises et leurs homologues européens empruntent en effet çà des taux réels négatifs. Cette situation devrait perdurer jusqu’à la fin de cette année. Certains professionnels prévoient qu’elle peut même se poursuivre jusqu’au printemps 2020.

Allongement de la durée d’emprunt au profit des emprunteurs modestes

En addition à la baisse des taux immobiliers au-delà des records enregistrés en novembre 2016, certains emprunteurs bénéficient également de l’allongement de la durée d’emprunt. En effet, cette dernière est en hausse constante depuis les 4 dernières années.

Depuis la fin 2017, la durée d’emprunt gagne un mois mensuellement. En effet, elle s’est augmentée de 16 mois entre fin 2017 et mars 2019, allant de 213 mois à 229 mois.

L’allongement de la durée d’emprunt permet à l’emprunteur de faire baisser le coût de ses mensualités mais d’augmenter leur nombre.

Cette politique suivie par la plupart des banques prêteuses permet aux primo-accédants et aux ménages modestes de gagner en pouvoir d’achat. En effet, ces acheteurs ont vu leur capacité d’accéder à la propriété diminuée après la hausse fulgurante des prix immobiliers et la baisse des aides publiques d’accession à la propriété.

Les établissements prêteurs ont également assouplies leurs conditions d’octroi de crédit immobilier. Elles sont devenues moins exigeantes en matière d’apport personnel. En effet, le futur acquéreur n’est tenu à présenter que 10% d’apport personnel contre 30% il y avait 30 ans.

En somme, les conditions d’octroi favorables associées à des taux immobiliers bas, favorisent l’accession à la propriété.

 

 

 

 

Back to Top