Actualités crédit immobilier

 

Les taux de crédits immobiliers augmenteront au cours de cette année

Le 05/02/2019 par admin

 

Selon les avis des professionnels du secteur immobilier, les taux de crédits immobiliers devraient commencer à grimper au cours de 2019. Ils prévoient que cette année doit être un point tournant pour le marché et la baisse des taux qui a été supportée par la concurrence féroce menée par les établissements bancaires, doit repartir dans le sens inverse. La hausse doit être cependant douce et progressive au cours des prochains mois.

Les taux de crédits immobiliers augmenteront au cours de cette année

Les potentiels acquéreurs ont perdu des opportunités très intéressantes

Les potentiels acquéreurs qui n’ont pas encore concrétisé leurs projets d’achat immobiliers ont peut être laissé passer des offres très attractives. En effet, ceux qui attendaient l’année 2019 pour réaliser leurs achats par le biais d’un crédit, doivent certainement  attendre à la hausse des taux de crédits immobiliers. Alors que, l’année 2018 a été très attractive pour réaliser un achat en dépit de la hausse des prix. En effet, le dynamisme du marché était soutenu par les taux séduisants et les conditions avantageuses offertes par les banques prêteuses.

Certains experts prévoient que « Les taux devraient progresser de 50 points de base cette année », et ils estiment que le taux moyen pour un crédit sur 20 ans atteindra la barre des 2%. C’est une hausse très significative qui aura un effet sur le coût total du crédit immobilier.

Le premier facteur de la hausse des taux immobiliers sera l’augmentation des taux directeurs par la Fed (la banque fédérale des États-Unis) et la BCE (Banque centrale européenne).

Une éventuelle hausse des taux immobilier combinée à l’envolée des prix des logements sur l’ensemble du territoire, vont constituer une barrière solide pour les potentiels acquéreurs et vont certainement décourager l’accession à la propriété surtout de la part des primo-accédants.

Des taux presque stables sur toutes les durées

Sur une durée d’un an, le taux moyen d’un crédit à l’habitat a conservé le même niveau toutes durées confondues. En effet, en février 2017, le taux moyen d’un crédit a été de 1.46%, contre 1.44% en novembre 2018.

De nombreux ménages Français ont profité de cette baisse des taux de crédits immobiliers pour faire l’acquisition de leur résidence principale. Cette baisse a été également soutenue par des conditions d’emprunts avantageuses offertes par les banques qui ont livré une concurrence très vive au moment.

La baisse des taux a été aussi avantageuse pour les banques qui ont enregistré une hausse exceptionnelle du volume des crédits immobiliers.

Or, avec la hausse prévue des taux immobiliers, les établissements de financements doivent baisser leurs ambitions pour cette année, notamment concernant le volume de production des prêts immobiliers.

En effet, cette dernière dépend largement de la capacité des primo-accédants à emprunter. Or, si ces derniers seront touchés par la hausse des taux, ils seront automatiquement exclus du marché et par conséquent le nombre des ventes chutera.

Toutefois, une hausse très importante des taux n’est pas encore à craindre et nous sommes encore loin du taux de crédit immobilier de 5.15% de 2008.

 

 

 

 

Back to Top