Actualités crédit immobilier

 

Les taux de crédit immobilier soutiennent le dynamisme du marché

Le 24/05/2019 par admin

 

Au cours du premier trimestre 2019, les courtiers immobiliers ont confirmé une baisse des taux de crédit immobilier suite à la baisse des OAT 10 de 0.36% à 0.29% pendant la même période. La tendance baissière des taux continue et les banques proposent des offres très attractives à des taux touchant le seuil historique de novembre 2016. Les emprunteurs profitent largement de ces conditions pour financer leurs projets immobiliers.

Les taux de crédit immobilier soutiennent le dynamisme du marché

Des taux immobiliers historiquement bas

En mois d’avril 2019, les souscripteurs de crédits immobiliers pouvaient négocier des prêts sur 10 et 15 ans à des taux respectifs de 0.65% et 0.90%. Pour les prêts à plus longues durées, 20 ans et 25 ans, les emprunteurs profitaient de taux de 1.10% et 1.20% respectivement. Ces taux sont proches des seuils historiques atteint en octobre 2016.

Les banques proposent de telles conditions avantageuses grâce aux conditions de refinancement attractives dont elles bénéficient.

Cette conjoncture favorable soutien le dynamisme du marché immobilier. En effet, les établissements de financements reçoivent un plus grand nombre de dossiers de financement par rapport à l’année dernière. Dans les mois qui suivent, les professionnels ne prévoient pas un très grand changement dans la situation du marché.

Le président de la BCE ne prévoit pas une hausse des taux de crédit immobilier d’ici à 2020. Il a en plus rassuré les établissements bancaires de mettre en place une mesure qui protègera leur bilan des conséquences négatives des taux négatifs.

Les Français et la pierre, une histoire d’amour

Les Français ont été et seront toujours attachés à l’investissement dans la pierre. C’est une priorité pour eux. En effet, malgré les nombreuses réformes des aides à l’accession à la propriété et l’alourdissement de la fiscalité dans le domaine du logement, l’amour des Français envers la pierre est éternel.

Les particuliers qui souhaitent investir en immobilier locatif, bénéficient toujours de dispositifs de défiscalisation notamment le dispositif Denormandie et le dispositif Pinel. Ces aides leurs permettent d’investir et de se constituer un patrimoine tout en baissant le montant de leurs impôts.

Les primo-accédants sont toujours nombreux sur le marché immobilier. En effet, en mars 2019, ils empruntaient un montant de crédit moyen de 208 000 euros sur une durée de 20 ans, condition stable par rapport au mois de février. Le seul changement enregistré été au niveau de l’effort financier requis, qui a diminué pour atteindre 4.60 années de revenus en mars contre 4.89 années an février.

Les profils standards d’emprunteurs peuvent se consentir d’une plus grande somme qui atteint en moyenne 247 000 euros. Ce capital est en hausse de + 4 500 euros en un mois. Ces ménages empruntent sur une durée plus courte (16 ans en moyenne), mais avec un effort financier plus élevé que celui requis aux accédants pour la première fois à la propriété, 5.25 années en mars contre 5.19 années en février. Le taux de crédit immobilier étant toujours avantageux pour tout type de profil.

 

 

 

 

Back to Top