Actualités crédit immobilier

 

Les taux de crédit immobilier sont cinq fois plus bas depuis 2000

Le 19/09/2019 par admin

 

En juillet 2019, les taux de crédit immobilier ont atteint des nouveaux chiffres record. En comparaison avec le  début des années 2000, les taux actuels ne représentent que le un cinquième. Le coût du crédit à l’habitat n’a jamais été aussi bon marché. Certains experts affirment que en souscrivant un emprunt immobilier, l’emprunteur gagne en fait de l’argent. En addition à la baisse des taux, les banques prêteuses proposent des offres très attractives et des conditions d’octroi assouplies. Même les plus modestes sont aujourd’hui capables de devenir propriétaires.

Les taux de crédit immobilier sont cinq fois plus bas depuis 2000

Les taux de crédit immobilier ne cessent de se dégringoler

Depuis des années, les taux de crédit immobilier poursuivent leur baisse. En effet, ils ont été divisés par 12 sur une période de 40 ans.

Par rapport au début des années 2000, les taux actuels ont été divisés par cinq. En effet, ils ont atteint un nouveau record historique vers la fin de juillet 2019 pour s’établir en moyenne à 1.20%. Pour un crédit à courte durée (15 ans) l’emprunteur peut même décrocher un taux inférieur à 1% (0.96%).

Par contre, pour les crédits sur une plus longue durée, les taux sont plus élevés. En effet, pour un crédit sur 20 ans, le taux moyen s’élève à 1.14% contre 1.37 % pour un crédit sur 25 ans.

Parfois, et pour une certaine durée, l’emprunteur peut décrocher un taux dont la  valeur est presque égale à celle de l’inflation qui estimée à 1.1%.  Cette condition confirme les déclarations des experts qui affirment qu’en empruntant, les ménages gagnent de l’argent.

Cette baisse spectaculaire des taux immobiliers est à l’origine de la politique monétaire accommodante de la part de la Banque Centrale Européenne. En fait, les OAT 10 ans sont au-dessous de zéro il y a quelques mois.

Des conditions d’octroi favorables

En addition à la baisse des taux de crédit immobilier, les banques se montrent plus ouvertes et moins exigeantes en matière des conditions d’octroi d’un emprunt.

En effet, pour faire baisser le montant de sa mensualité, il est devenu possible de négocier une durée de crédit plus longue. En ait, cette dernière s’est allongé de 30 mois de plus au cours des 5 dernières années pour atteindre 229 mois en mois de juillet 2019.

En juillet, les crédits immobiliers octroyés sur une durée supérieure à 20 ans ont représenté 71.8%. Alors que, les emprunts sur 25 ans ont représenté 41.3%.

Les banques ont aussi revu à la baisse le montant minimal de l’apport personnel exigé pour pouvoir souscrire un crédit. En effet, les « bons profils » des banques peuvent décrocher un crédit sans apport.

En somme, les emprunteurs profitent de conditions d’octroi avantageuses et de taux de crédit immobilier historiquement bas.

 

 

 

 

Back to Top