Actualités crédit immobilier

 

Les prêts immobiliers pour senior augmentent

Le 18/06/2018 par admin

 

Alors qu’il était auparavant peu avantageux de souscrire un prêt immobilier, les seniors sont de plus en plus nombreux à oser franchir le pas, encouragés par des taux d’emprunt historiquement bas (inférieurs à 2 % sur toutes les durées) et par des offres adaptées à leur profil. En fait, les 55-65 ans représentent 15% des souscripteurs des crédits. Cependant, ces profils d’emprunteurs rencontrent certaines difficultés bien évidemment avec l’assurance emprunteur.

Les prêts immobiliers pour senior augmentent

Evolution du nombre des seniors emprunteurs

Dans tous les domaines, les seniors ne font pas (plus) leur âge. Ainsi, d’après le dernier point de conjoncture des notaires de France, ils sont de plus en plus présents sur le marché immobilier.

La recrudescence des décisions d’achat immobilier des séniors s’explique par l’allongement de la durée de vie et par des évolutions sociétales, comme l’augmentation du nombre de divorces observée chez les plus de 50 ans.

Alors que bon nombre d’entre eux ne sont plus actifs, d’autres ont choisi de souscrire leur prêt immobilier quelques années avant la retraite, afin de se construire un patrimoine. En fait, il et mieux de souscrire un crédit immobilier avant la retraite, puisqu’en activité le montant à emprunter est encore plus important, car les revenus de l’emprunteur diminues quand il sort en retraite.

Suite à la progression importante du nombre des emprunteurs seniors, les banques leurs offrent des conditions très avantageuses, vue l’importance de cette catégorie d’emprunteurs pour les établissements de financement. En fait, les seniors n’ont que peu de charges puisque leurs enfants auront déjà quitté le foyer.

En addition, ces emprunteurs sont généralement présents avec une assurance vie. Ce qui signifie qu’ils peuvent fournir un apport personnel conséquent. D’autres présentent aussi une première résidence qu’ils peuvent proposer comme garantie au crédit immobilier.

Le problème est que les seniors ne peuvent emprunter que sur une courte durée (15ans en moyenne). Et puisque leurs revenus diminueront après la retraite, les établissements bancaires font le calcul de l’endettement sur seulement 70% des revenus nets actuels.

Les seniors freinés par l’assurance emprunteur

Pour souscrire un prêt immobilier en étant un retraité ou proche de la retraite, la banque vous demandera de fournir des garanties solides et notamment une assurance emprunteur senior.

Cette couverture protège le prêteur en cas de non-remboursement de la part de l’emprunteur. L’assuré et sa famille sont eux aussi protégés des risques les plus courants à savoir le décès et l’invalidité. Cependant, les assurances proposées par les banques comportent souvent des limites d’âge. En fait, dans le contrat du groupe proposé par la banque, la prise en charge par l’assurance s’arrête à 75 ans. Donc, il peut être intéressant de souscrire une assurance de prêt individuelle auprès d’un assureur externe dont la couverture s’étend jusqu’à 85 voire 90 ans.

Le risque du non remboursement et de l’invalidité augmente avec l’âge de l’emprunteur et avec les évolutions de sa santé, dont, l’augmentation du coût de l’assurance. A titre d’exemple, un emprunteur de 50 ans peut obtenir un taux moyen d’assurance de 0.40 à 0.60 % pour un prêt sur 10 ans. Alors que, un emprunteur de 60 ans doit doubler le taux de son assurance qui atteindra 0.80 à 1.20 %.

Pour les emprunteurs souffrant d’une maladie chronique, la prime de l’assurance constituera un vrai frein pour la souscription du crédit. Par conséquent, il est préférable de mettre un deuxième logement en garantie, ou bien, si on emprunte à deux, il serait plus avantageux de ne mettre une couverture que pour le conjoint n’ayant pas de problème de santé.

Sinon, la convention AERAS, signée en 2006 par les autorités, les fédérations professionnelles du secteur bancaire, de l’assurance et de la mutualité et les associations de malades et de consommateurs, facilite l’accès au prêt immobilier aux emprunteurs à risques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top