Actualités crédit immobilier

 

Les prêts immobiliers à taux négatif, est-ce possible après l’évolution du taux des OAT

Le 27/08/2019 par admin

 

Pour financer l’achat d’un logement, les ménages français bénéficient actuellement de conditions d’octroi de prêt immobilier très favorable. Le crédit à l’habitat est en fait très bon marché en ce moment. Or, avec la baisse historique du taux des obligations assimilables du Trésor (OAT) 10 ans au-dessous de 0%, les banques prêteuses profitent de conditions de refinancement très favorables. Les particuliers peuvent-ils donc souscrire des emprunts à taux négatifs ?

Les prêts immobiliers à taux négatif, est-ce possible après l’évolution du taux des OAT

Une première fois de son histoire, le taux des OAT à 10 ans est négatif

Pour la première fois dans l’histoire, l’État français emprunte à 10 ans à un taux qui s’est descendue sous la barre de 0%. Le taux des OAT à 10 ans est désormais négatif.

Lors du calcul des taux du prêt immobilier pratiqués aux différents dossiers, les banques se réfèrent au taux des OAT. Le phénomène de la baisse des taux des OAT au-dessous de 0% a eu des conséquences surprenantes sur les taux immobiliers.

En effet, selon France Info,

« Un Allemand a ainsi décroché un prêt à un taux négatif, ce qui signifie qu’il remboursera un montant inférieur à celui souscrit auprès de la banque. »

D’autre façon, le particulier qui souscrit un prêt à l’habitat sera payé par la banque prêteuse.

Les Français ne bénéficieront pas de taux immobiliers négatifs

Puisqu’ils profitent de taux de refinancement négatif, les banques prêteuses peuvent théoriquement céder des prêts immobiliers à taux négatifs pour leurs clients. Cependant, ce n’est pas possible puisque le Code civil exige que tout emprunteur rembourse la totalité de ce qu’il a obtenu.

En addition, les marges des banques sont déjà à un niveau très bas et il existe un risque à ne pas négliger. Donc, même si elles sont autorisées à faire, les banques prêteuses en France ne peuvent pas céder des prêts à taux négatifs.

Les emprunteurs français ne peuvent pas donc espérer à souscrire des prêts à des taux négatifs.

Les taux enregistrent une nouvelle baisse en juillet

Les ménages qui pensent à faire l’acquisition de leur logement pendant l’été et au début de cet automne, bénéficieront de taux de prêt immobilier encore plus bas. En effet, en mois de juillet les taux enregistrent une baisse pour s’établir en moyenne à 1.30% pour un crédit sur 20 ans. Les meilleurs profils profitent toujours de décotes supplémentaires.

En bénéficiant de taux d’OAT négatif, les banques peuvent proposer des prêts immobiliers sur 20 ans à un taux moyen de moins de 1%.

 

 

 

 

Back to Top