Actualités crédit immobilier

 

Les prêts à taux zéro distribués au T1 2019 bénéficient au segment de la maison individuelle

Le 04/09/2019 par admin

 

Récemment la SGFGAS (Société de gestion des financements et de la garantie de l’accession sociale à la propriété) a publié un rapport qui porte sur la distribution des prêts à taux zéro au cours des trois premiers mois de cette année. La rapport révèle que la distribution des PTZ suit une tendance haussière tout en favorisant le segment de la maison individuelle.

Les prêts à taux zéro distribués au T1 2019 bénéficient au segment de la maison individuelle

La production des PTZ a augmenté au cours du premier trimestre 2019

Au cours du premier trimestre 2019, 12 850 prêts à taux zéro ont été distribués. Alors que, pour la même période en 2018, seulement 10 915  PTZ ont été accordés. La hausse s’élève donc à 17.7%.

L’évolution la plus remarquable a été enregistrée dans le secteur du neuf. En effet, la hausse a atteint 20.3% après un passage de 7 756 financements au premier trimestre 2018 à 9 334 au premier trimestre 2019.

Dans le secteur de l’immobilier ancien, la hausse est plus modérée et a atteint 11% avec 3 159 PTZ cédés en 2018 contre 3 516 un an plus tard.

Le coût moyen du PTZ a enregistré une baisse de 8%, passant à 51 666 euros contre une stabilité du coût de l’opération d’achat à 193 530 euros. Les chiffres de l’année dernière se sont établit à 56 170 euros pour le coût moyen du PTZ et 192 499 euros pour l’opération.

La hausse de la production des PTZ au cours du T1 2019 est prise avec prudence par les professionnels du secteur.

Une répartition inégale entre les zones du territoire

La distribution des prêts à taux zéro entre les différents segments du marché immobilier s’avère hétérogène. Le segment qui en profite le plus est celui de la maison individuelle avec une hausse de 29% des PTZ cédés qui sont allés de 6 815 unités en janvier 2018 à 8 794 unités le 3 mars 2018.

En comparant la production des prêts sans intérêts entre le T1 2018 et le T1 2019, les chiffres ont stables avec 4 100 et 4 056 financements produits respectivement.

Si on compare les chiffres en se basant sur les zones, la disparité s’avère très importante. En effet, la zone C affiche une hausse  de 40% contre une baisse de 11% dans la zone A pour le secteur du neuf et l’ancien.

Au cours du premier trimestre 2019, les zones B2 et C ont enregistrés un taux de  progression de 74%. Pourtant, le prêt à taux zéro est censé être supprimé de ces zones dites non tendues en 2020.

 

 

 

 

Back to Top