Actualités crédit immobilier

 

Les offres de prêts immobiliers restent très attractives

Le 15/10/2018 par admin

 

Les banques offrent toujours des prêts immobiliers à des conditions exceptionnelles. Les taux demeurent au plancher et la concurrence entre les établissements de financements reste vive. En effet ces derniers doivent atteindre leurs objectifs commerciaux qu’ils ont fixés au début de l’année et le crédit immobilier devient leur premier produit d’appel. En addition, l’évolution du marché est directement liée à la politique de la BCE qui ne semble pas vouloir augmenter son taux directeur.

Les offres de prêts immobiliers restent très attractives

La baisse des taux soutenue par la concurrence entre les banques

Une bonne nouvelle pour les ménages français : les taux immobiliers sont toujours très bas et ne semblent pas répartir à la hausse dans les mois à venir. Ce qui donne du dynamisme au marché de prêt immobilier.

Les taux moyens sont actuellement à 1,30% sur 15 ans, 1,50% sur 20 ans et 1,70% sur 25 ans.

Suite à l’augmentation des prix des logements et la baisse des aides d’accès au marché de l’habitat, les organismes de financements se sont trouvés en retard sur leurs objectifs commerciaux. En effet, un expert explique ‘‘à cette période de l’année, une bonne partie des banques a normalement déjà réalisé son objectif ou est en passe de l’atteindre. Mais ce n’est pas le cas aujourd’hui, c’est même l’inverse ! Rares sont les établissements à avoir atteint le volume de financement (et donc le gain de nouveaux clients) qu’ils s’étaient fixés. ’’

C’est pour cette raison que les banques se livrent une concurrence féroce qui est en faveur des emprunteurs qui peuvent souscrire des crédits bon marché dans des conditions très favorables.

Dans ce contexte, les emprunteurs aux meilleurs dossiers peuvent souscrire de crédits immobiliers sur 20 ans à un taux de 1.20% et même 1.10% pour les dossiers les plus solides (revenus confortables, apport personnel important). En fait, les taux bas préservent un bon pouvoir d’achat pour les ménages surtout ceux aux revenus plus modestes.

Les conditions d’octroi de prêt sont très souples

Au second trimestre 2018, la durée moyenne des crédits immobiliers accordés aux particuliers s’est allongée  pour atteindre environ 221 mois, contre 2018 mois au premier trimestre 2018. La durée moyenne des crédits immobiliers s’est ainsi accrue de plus de 17 mois depuis le début des années 2014.

Cet allongement de la durée de prêt immobilier bénéficie principalement aux ménages les plus modestes et aux primo-accédants qui seront toujours capables de financer leurs projets immobiliers. Les autres ménages bénéficient aussi de l’augmentation de leur pouvoir d’achat.

Selon les récents chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le nombre des crédits immobiliers accordés par les banques est de nouveau reparti à la hausse.  En effet, le nombre des emprunteurs jeunes de moins de 35 ans a évolué de 20% en 2014 à 33% en 2017 et à 48.5% cette année.

Donc, pour l’avenir, tous les regards sont fixés sur les mouvements de la BCE. Alors que la Réserve fédérale américaine est engagée dans une politique de remontée de ses taux d’intérêt, la Banque centrale européenne est nettement plus prudente.

En somme, même avec les conditions favorables d’octroi de prêts immobilier, il rester bien attentif et monter un dossier bien solide pour mettre toutes les chances de son côté.

 

 

 

 

Back to Top