Actualités crédit immobilier

 

Les Français peu enthousiastes envers un investissement immobilier dans les grandes villes

Le 29/04/2019 par admin

 

L’investissement immobilier est actuellement très favorable en France les conditions d’octroi de prêt immobilier sont très avantageuses grâce à la concurrence acharnée entre les établissements bancaires, et les taux immobiliers ne cessent de baisser. Cependant, les emprunteurs sont peu enclins à investir dans l’immobilier à cause de l’envolée des prix des logements notamment dans les plus grandes agglomérations Françaises.

Les Français peu enthousiastes envers un investissement immobilier dans les grandes villes

La hausse des prix pénalise le pouvoir d’achat des ménages

Alors que les établissements prêteurs offrent des conditions de crédit très avantageuses ; taux immobiliers historiquement bas et conditions d’octroi assouplies, les emprunteurs sont peu enthousiastes à aire une acquisition immobilière surtout dans les grandes agglomérations.

En effet, d’après une étude menée sur 10 villes Françaises, les ménages préfèrent louer leur résidence qu’acheter une, par manque de moyens financiers. Ceci constitue le principal frein à l’achat immobilier dans ces grandes villes.

La hausse des prix dans les grandes métropoles Françaises évolue d’une manière très rapide qui dépasse celle de l’évolution du pouvoir d’achat. En effet, dans huit de ces villes, l’évolution des prix a largement dépassé celle du pouvoir d’achat des ménages.

Les emprunteurs sont peu enclins à acheter surtout dans le neuf. En effet, ce secteur a enregistré une hausse de prix très considérable. Selon l’enquête réalisée, les prix ont augmenté sur ce marché à des valeurs entre 1.50%  et 7.91%. Les seules villes qui ont enregistré une baisse des prix sont Montpellier et Lyon de l’ordre de – 1,58 % et  -0,33 % respectivement.

Les prix immobiliers et le pouvoir d’achat diffèrent selon la région

L’enquête qui a été menée sur 10 grandes villes Françaises a été basée sur l’achat d’un bien T3 via un prêt immobilier d’un taux de 1% et sur une période de remboursement qui s’étend sur 20 ans. En comparant les différents tarifs appliqués dans chaque agglomération, différentes constatations ont été déduites.

En effet, pour faire pour faire un investissement immobilier dans un tel bien à Paris, l’emprunteur devrait s’acquitter de pas moins de 3 500 euros chaque mois. Les experts du marché ont enregistré une hausse de 5.9% des prix sur une durée de 6 mois contre une baisse d’environ 11 points pour les taux immobiliers. La progression des prix la plus remarquable a été enregistrée à Marseille avec +7.91%.

Alors que, dans d’autres agglomérations, les prix immobiliers sont assez abordables pour les potentiels acquéreurs :

  • Sur une période de 6 mois, le prix d’un trois pièces a baissé de 4 000 euros à Montpellier. En addition, cette ville a enregistré une baisse de la moyenne des mensualités d’un crédit immobilier, qui a reculé de 2.7%.
  • La moyenne des mensualités à Lyon a baissé de 1.5%.
  • Les villes affichant de conditions plus avantageuses sont Lille et Toulouse avec des moyennes mensualités de 1 031 € et 1 035 € pour un même type de logement.

En somme, l’investissement immobilier est actuellement encore favorable, mais, les prix sont plus onéreux dans les grandes villes.

 

 

 

 

Back to Top