Actualités crédit immobilier

 

Les emprunts immobiliers à longues durées à des conditions attractives

Le 23/10/2018 par admin

 

Pour faire face à l’envolée des prix des logements et à la diminution des aides d’accès à la propriété, les banques offres de nouveau les emprunts immobiliers à durées allongés. Il est possible de souscrire un crédit sur 25 ans ou même plus. En addition, les taux immobiliers proposés pour tous les crédits sont très exceptionnels. Donc, c’est le bon moment pour toute personne souhaitant concrétiser son projet immobilier, même si pour certains cela signifie de s’endetter  sur une plus longue durée.

Les emprunts immobiliers à longues durées à des conditions attractives

La flambée des prix disparate sur le territoire

L’envolée des prix des logements est plus remarquable dans les grandes agglomérations et les zones les plus tendues ou l’offre est très inférieure à la demande.

Dans un marché immobilier super dynamique, la hausse des prix a touché tout l’ensemble du territoire y compris le monde rural, mais d’une manière disparate. Mais les écarts géographiques restent assez marqués, reflets du degré de dynamisme économique et démographique des villes concernées.

Par exemple, dans la capitale et sa banlieue, le prix du mètre carré a atteint en moyenne les 9.070 € en mois de juillet. Ce qui est équivalent à une hausse de 0.3% en un mois et de 3% depuis le début de l’année.

Même à la campagne, après dix ans de torpeur, les prix reprennent graduellement le chemin de la hausse : + 0,3 % en juin et + 0,9 % en six mois, d’après l’indice IPI rural, qui est calculé sur le prix des maisons.

Cette hausse conduit les ménages à souscrire des emprunts immobiliers plus cher pour pouvoir financer leurs biens de rêve.

Des conditions d’emprunt avantageuses pour contrer la hausse des prix

Les banques qui n’ont pas encore atteint leurs objectifs commerciaux, utilisent l’emprunt immobilier comme un premier produit d’appel. Pour cette raison, elles offrent des conditions très attractives : des taux immobiliers extrêmement bas et des durées d’emprunt allongées.

En effet, selon l’analyse faite par l’Observatoire Crédit Logement/CSA, la moyenne des taux de crédit (hors assurances) a atteint 1.43% en mois de septembre et la durée moyenne des crédits a progressé de 2 mois. L’explication avancée par l’Observatoire pour justifier cette augmentation est que les établissements de crédit cherchent à « amortir les conséquences de la dégradation des soutiens publics sur la solvabilité des ménages modestes, dont les ménages en primo-accession qui ont pu réaliser leurs projets grâce à des prêts accordés sur des durées plus longues. ».

Ces conditions avantageuses sont aussi une mesure pour faire face à la hausse des prix sur l’ensemble du territoire.

Les primo-accédants sont les principaux bénéficiers de ces conditions puisqu’ils sont encore jeunes et n’ont pas pu construire un patrimoine décent.

Des taux attractifs et des modalités d’octroi séduisantes

On peut emprunter jusqu’à présent à :

  • 1 % sur 10 et 15 ans ;
  • 1,5 % sur 20 ans ;
  • 1,70 % sur 25 ans.

Les meilleurs profils peuvent obtenir des décotes sur ces taux affichés et peuvent aussi négocier la suppression des frais de dossier et de l’apport personnel. En effet, de nombreuses banques proposent aujourd’hui des emprunts financer à 110% pour les bons profils.

Il est aussi possible de faire recours à une simulation de crédit pour déceler l’offre la plus adaptée à son profil emprunteur et donc décrocher le meilleur taux.

Cette baisse des taux associée aux conditions avantageuses d’emprunt immobilier, ne semble pas avoir fin. Cependant, les professionnels avertissent que cette tendance peut conduire à l’effondrement du marché.

 

 

 

 

Back to Top