Actualités crédit immobilier

 

Les emprunteurs profitent de prêts immobiliers à durées allongées

Le 19/03/2019 par admin

 

Depuis les deux années précédentes, les emprunteurs bénéficient de conditions de prêt immobilier très avantageuses, et en plus de la baisse des taux, les banques proposent des crédits à plus longues durées. Cette condition est à la fois bénéfique aux organismes prêteurs qu’aux emprunteurs. Cependant, ces derniers doivent s’endetter sur des durées plus longues et donc leurs crédits seront plus chers.

Les emprunteurs profitent de prêts immobiliers à durées allongées

Une véritable opportunité pour les primo-accédants

Selon les derniers chiffres et statistiques, le nombre des primo-accédants ne cessent d’augmenter. Ce sont les jeunes acheteurs qui sont au début de leur vie professionnelle et qui veulent devenir propriétaire de leur résidence principale.

Pour ces types de profils, un prêt immobilier n’est pas facilement remboursable. Ils ne possèdent pas des revenus très importants et ne peuvent donc pas s’acquitter d’une mensualité importante. Même pour un jeune couple le remboursement d’un crédit à l’habit s’avère parfois difficile.

En faisant recours à une simulation de prêt immobilier, les jeunes emprunteurs découvrent qu’en allongeant la durée du remboursement du prêt, la mensualité devient plus légère et abordable.

L’allongement de la durée d’emprunt allégera la mensualité

Pour les jeunes primo-accédants, la mensualité d’un prêt immobilier dépasse généralement le taux d’endettement (33%) imposé par la majorité des établissements de financement. Pour cette raison, les jeunes couples accédants à la propriété pour la première fois et qui disposent d’un revenu mensuel net de 2 600 euros,  préfèrent s’endetter sur une durée de 20 ans.

En effet, avec un prêt à durée plus longue, le primo-accédant a plus de chance de décrocher un crédit immobilier tout en  s’acquittant d’une mensualité faible, adaptée à ses revenus modestes.

C’est la solution adaptée par la majorité des primo-accédants pour qu’ils puissent concrétiser leurs projets d’achat.

Multiplication des prêts immobiliers sur 25 ans

Les banques ont choisi d’assouplir les conditions d’octroi de crédit à l’habitat pour faire face à la hausse fulgurante des prix des logements. En effet, les ménages ont vu leur pouvoir d’achat se dégrader au cours des dernières années en dépit de la baisse des taux immobiliers. Pour cette raison, les prêts à durées allongées semblent être une solution très intéressantes surtout pour les primo-accédants et es ménages les plus modestes.

La durée des crédits a grimpé à 223 mois au cours du troisième semestre 2018, soit un allongement de six mois par rapport à janvier, et de dix-huit mois par rapport à 2014.

L’année dernière, la souscription des prêts immobiliers sur 25 ans s’est considérablement progressée. En effet, les experts confirment que « L’année dernière, 27 % des emprunteurs ont choisi des durées supérieures ou égales à 25 ans pour le financement de leur projet immobilier ».

Il est à noter qu’un prêt immobilier à durée allongée n’est pas sans inconvénients.

 

 

 

 

Back to Top