Actualités crédit immobilier

 

Les emprunteurs ont plus envie de résilier leur assurance de prêt immobilier

Le 31/05/2018 par admin

 

L’assurance de prêt immobilier est plus ou moins obligatoire. En fait, elle n’est pas imposée par la loi, mais tout établissement de financement demande à son client de souscrire une assurance avec e crédit immobilier. Or, le contrat du groupe de la banque est assez cher et exclu certains clients. Pour cette raison, l’amendement Bourquin, validé par le conseil constitutionnel, est mis en place afin de résoudre ces deux problèmes. Dont les emprunteurs peuvent aujourd’hui souscrire des contrats d’assurance individuelle, qui sont plus adaptés et moins chers.

Les emprunteurs ont plus envie de résilier leur assurance de prêt immobilier

Résilier son assurance chaque année

Une étude récente confirme que 80 % des souscripteurs d’un prêt immobilier sont maintenant au courant de la possibilité de changer d’assurance chaque année à chaque date d’anniversaire du contrat. Depuis novembre 2017, ce pourcentage a considérablement augmenté, en fait il était à seulement 33%. Cette grande évolution a été certainement le résultat de la couverture de la media de ce nouveau changement de la loi.

Depuis le 1er janvier 2018, la renégociation de l’assurance emprunteur est étendue à tous les contrats en cours. Or, les banques ont contesté cette disposition de la loi Sapin II devant le Conseil constitutionnel. Alors que les associations de consommateurs et le gouvernement étaient favorables à la mesure, le Conseil Constitutionnel a validé le vendredi 12 janvier 2018, la possibilité de renégocier chaque année son assurance emprunteur, donnant tort au secteur bancaire.

Le Conseil Constitutionnel, qui répondait à une question prioritaire de constitutionnalité(QPC) du Conseil d’Etat saisi par la Fédération bancaire française (FBF), a effectivement validé la réforme prévue dans la loi Sapin II de 2016, donnant tort au secteur bancaire. Auparavant, la résiliation n’était possible que durant les douze premiers mois suivant la signature du prêt.

Si la réforme a été validée par le Conseil constitutionnel, la procédure pour changer d’assurance sera toutefois assez longue. Il faudra d’abord prévenir sa banque par lettre recommandée, en général deux mois avant la date anniversaire du contrat. Une fois la demande de résiliation reçue, la banque disposera normalement de dix jours pour valider la procédure.

Augmentation du nombre des requêtes de résiliation

Selon le sénateur (PS) du Doubs Martial Bourquin, auteur de l’amendement qui a ouvert cette nouvelle possibilité de résiliation annuelle, 8 millions d’emprunteurs sont susceptibles d’obtenir un meilleur tarif pour l’assurance de leur crédit, qui peut représenter « jusqu’à 30 % à 40 % du coût total » de ce dernier. Le parlementaire estime qu’obtenir des taux raisonnables d’assurance emprunteur pourrait faciliter l’accession à la propriété immobilière, « avec un pouvoir d’achat augmenté de 500 à 700 euros par an ».

Les emprunteurs sont attirés par ces économies qu’ils peuvent réaliser, en fait, le nombre d’emprunteurs qui ont consulté les comparateurs en ligne, a considérablement augmenté, toutes âges et durée de crédit confondus. En plus, les courtiers affirment que le nombre des demandes concernant la résiliation d’assurance est en hausse. Ils ont représenté la moitié des dossiers consultés en mois de  février.

Il est vrai que les intentions de changer d’assurance ont augmenté, mais n’ont pas tous ont été vraiment affecté, en fait, les banques ne vont pas lasser s’enfuir leurs clients. Elles ont pour cette raison révisé les tarifs de leurs contrats collectifs, pour qu’ils soient plus proches de celles des contrats individuels.

Les profils qui auront plus d’avantages en résiliant leurs contrats d’assurance, sont les jeunes non-fumeurs en bonne santé.

En plus, les couples qui ont souscrit leurs prêt immobilier ensemble, peuvent bénéficier de la résiliation pour redéfinir les quotités de leurs couvertures.

Enfin, il est préférable de réaliser une simulation en ligne avant de se lancer à la résiliation de l’assurance, afin de bien définir les économies que vous pouvez réaliser sur toute la durée de votre prêt immobilier.

 

 

 

 

 

 

Back to Top