Actualités crédit immobilier

 

Les conditions de prêt immobilier et d’assurance sont moins intéressantes pour les femmes

Le 27/03/2019 par admin

 

Une récente étude menée par un expert en prêt immobilier révèle qu’il existe de nombreuses inégalités entre l’homme et la femme sur ce marché. Bien que, les femmes souscrivent des crédits moins conséquents que ceux souscrits par les hommes, les établissements de financement leurs proposent des tarifs d’assurance plus onéreux.

Les conditions de prêt immobilier et d’assurance sont moins intéressantes pour les femmes

Une assurance plus chère pour les emprunteurs femmes

L’étude affirme que les primes d’assurance qui ont été exigées pour les femmes ont été inférieures à celles pour les hommes en 2012.  Cette tendance été expliquée par le fait que les profils des femmes présentaient moins de risques (tabagisme, cancer, accidents) que ceux des hommes.

Cependant, les femmes ont perdu cet avantage suite à la décision de la Cour de justice de l’Union européenne de ne plus inclure de sexe du souscripteur du prêt immobilier dans les critères déterminants de la prime de l’assurance. La raison étant que la détermination de la prime d’assurance ne peut pas être différenciée sur un tel critère (le genre).

Suite à ce changement règlementaire, il s’avère que les compagnies d’assurances dépensent plus pour leurs clients que leurs clientes. L’équation s’est donc inversée. En effet, pour assurer son crédit, une femme devrait débourser un montant égal à 4 900 euros sur toute la durée de son crédit, alors que, un homme  n’est chargé à payer que 4 600 euros pour obtenir la même couverture.

Cette différence est issue du TAEA obtenu par les femmes qui se situe à 0.172% et celui des hommes qui est de 0.16%.

Un emprunt moins conséquent à un taux plus élevé

Les emprunteurs femmes ne sont pas seulement défavorisées par une prime d’assurance élevée mais aussi par des prêts immobiliers à plus petites sommes et des taux plus hauts.

En effet, la somme moyenne d’un crédit immobilier octroyé aux femmes est de 165 000 euros contre 175 000 pour les hommes.

En addition, un emprunteur homme bénéficie de conditions d’octroi plus avantageuses. En effet, le taux immobiliers moyens proposés aux hommes est de 1.60% contre 1.76% pour les femmes.

Cette situation s’explique tout simplement par le faible nombre des femmes ayant le statut professionnel d’un cadre. En effet elles sont au nombre de 146% contre 20% des hommes cadres. Or, la situation professionnel est largement prise e compte parmi les critères déterminant du montant, de la durée et du taux du prêt immobilier ainsi que de l’assurance.

 

 

 

 

Back to Top