Actualités crédit immobilier

 

L’encours au prêt immobilier a enregistré un record en novembre 2018

Le 08/03/2019 par admin

 

Récemment, la Banque de France a publié son rapport concernant les statistiques des crédits souscrits par les ménages Français. L’encours aux prêts immobiliers et aux renégociations des crédits a enregistré des chiffres record en novembre 2018. Le marché n’a jamais été aussi dynamique. Or, les prévisions sont moins optimistes concernant l’évolution du marché au cours de cette année. L’envolée des prix associée à l’éventuelle hausse des taux immobiliers, risquent de décourager les futur acquéreurs.

L’encours au prêt immobilier a enregistré un record en novembre 2018

Des taux attractifs grâce à la forte concurrence

Selon un rapport de la Banque de France publié le mercredi 9 janvier

« Le taux immobilier a retrouvé son niveau le plus bas en novembre 2018, à 1,50 % après une légère baisse (1,51 % en octobre) ».

Alors qu’on a considéré 2017 d’être l’année de tous les records, le marché immobilier a enregistré le taux le plus bas en novembre 2018. Ce taux moyen toutes durées confondues, a permis à de nombreux ménages Français de concrétiser leurs projets d’achat immobilier. Ce record absolu n’a été enregistré qu’une seule fois entre décembre 2016 et janvier 2017.

Deux conditions principales ont permis d’obtenir un tel record :

  • Le maintien d’un taux directeur bas de la part de la BCE (Banque centrale européenne) ;
  • La concurrence acharnée qui a été menée par les établissements bancaires qui ont offert des décotes très importantes pour séduire plus de clients.

Le prêt immobilier est considéré comme étant le premier produit d’appel des banques. En effet, en souscrivant un crédit à l’habitat, l’emprunteur peut ensuite domicilier ses revenus, souscrire une assurance ou d’autres produits proposés par la banque prêteuse.

Les banques se sont retrouvées obligées à proposer des conditions d’octroi avantageuses et des taux faibles pour faire face à la hausse des prix sur l’ensemble du territoire et à la dégradation d’un bon nombre d’aide d’accession à la propriété.

 L’encours des prêts immobiliers a franchi la barre des 1 000 milliards d’euros

Au cours du mois de novembre dernier, la production des prêts immobiliers a enregistré une progression de +5.9%. Selon les données communiquées par la Banque de France, l’encours des crédits à l’habitat a dépassé les 1 000 milliards d’euros et a atteint 1 003 163 milliards d’euros vers la fin du novembre.

Au cours de a même période, le taux immobilier moyen s’est situé à un niveau plus bas que l’inflation qui était de +1,9 % en novembre.

Les établissements de financements ont cédé un record de crédits immobiliers dont la production a atteint 272 milliards. Ce chiffre record a été obtenu grâce aux renégociations de crédits qui ont progressé grâce à la baisse des taux d’intérêts.

Pour cette année, une hausse progressive et lente est prévue pour les taux immobiliers. Certaines banques ont déjà revu leurs barèmes de taux à la hausse qui varie de 0.03% à 0.1 %. Une augmentation faible qui n’est pas appliquée aux meilleurs profils d’emprunteurs.

Les banques devraient maintenir une forte concurrence sur le marché de prêt immobilier et continueront à proposer des taux attractifs. En effet, les experts estiment que la hausse des taux ne devrait pas dépasser 0.3%.

 

 

 

 

Back to Top