Actualités crédit immobilier

 

Le recours à un courtier immobilier pour résilier l’assurance de prêt est intéressant

Le 14/01/2019 par admin

 

Pour bénéficier d’une baisse importante sur le coût d’un prêt immobilier, faire jouer la concurrence à l’aide d’un courtier immobilier pour la résiliation du contrat de l’assurance du prêt s’avère une opération très avantageuse. Ce droit à la résiliation a été mis en place avec l’entrée en vigueur de l’amendement Bourquin le 12 janvier 2018 et n’est applicable qu’à condition du respect de l’équivalence des garanties et d’un préavis de deux mois.

Le recours à un courtier immobilier pour résilier l’assurance de prêt est intéressant

Profiter de belles économies grâce à la résiliation d’assurance

Tout détenteur d’un crédit immobilier a le droit à la résiliation se son contrat d’assurance de prêt chez un établissement externe pour bénéficier de très belles économies. En effet, opter pour un contrat individuel au lieu du contrat mutualisé de la banque, peut vous faire gagner beaucoup d’argent sur le coût total de votre prêt.

Les assureurs individuels proposent des contrats plus adaptés à la situation de chaque emprunteur, à des tarifs très compétitifs. Ces contrats respectent également la condition d’équivalence des garanties. Donc, l’emprunteur ne court aucune difficulté lors du dépôt de la demande de résiliation.

Afin de comparer les différentes offres proposées sur le marché, il serait avantageux de faire recours aux comparateurs en ligne. Ces outils sont très rapides, efficaces et surtout gratuits. Donc, vous pouvez faire autant de comparaison que vous le souhaitez.

En outre, faire appel aux services d’un courtier immobilier s’avère encore plus avantageux. En effet, cet expert vous aidera à comparer les offres, à en choisir la meilleure selon votre profil et à négocier le meilleur tarif chez l’établissement assureur. En addition, grâce à l’expérience d’un courtier, vous n’avez pas à vous soucier des différentes procédures administratives.

Les évolutions règlementaires sont toutes en faveur du changement de l’assurance

Au cours des années, la loi a été toujours en faveur de l’ouverture du marché de l’assurance emprunteur. En effet, de nombreuses directives ont été mises en place pour faciliter le changement d’assurance aux emprunteurs.

En 2010, la loi Lagarde permettait aux emprunteurs un libre choix de l’établissement assureur. En 2014, la loi Hamon est entrée en vigueur pour étendre cette délégation d’assurance sur la première année du crédit immobilier. Enfin, l’amendement Bourquin validé par le Conseil Constitutionnel en 2018, permettait à tout détenteur d’un crédit immobilier de résilier son contrat d’assurance de prêt annuellement à chaque  date d’anniversaire.

Cependant, les emprunteurs n’ont pas été trop enthousiastes vis-à-vis de leur droit à la résiliation. En effet, la date à partir de laquelle il fallait décompter le délai du préavis, n’a pas été bien précisée par la loi. Or, ce flou a été levé par la décision du Comité consultatif du secteur financier (CCSF) qui a précisé que la date d’anniversaire à prendre en compte est celle de la signature de l’offre du prêt. Cette mesure va être mise en place en 2019, une fois que tous les établissements financiers mettront à jour leurs systèmes.

Tous les professionnels du secteur immobilier (assureurs, prêteurs, courtiers immobiliers) espèrent que cette précision va permettre une évolution plus importante sur le marché de l’assurance de prêt.

En somme, si vous pensez à résilier votre contrat d’assurance de prêt immobilier, veuillez consulter un courtier immobilier qui vous permettra de réaliser des économies plus importantes.

 

 

 

 

Back to Top