Actualités crédit immobilier

 

Le recentrage du PTZ a conduit à la baisse des chiffres de constructions des logements neufs

Le 11/12/2018 par admin

 

Selon les derniers chiffres publiés par le ministère de la Cohésion des Territoires, le nombre de mises en chantier de logements neufs et des permis de construire a considérablement baissé après une année 2017 très exceptionnelle. Cette tendance baissière a eu lieu depuis le début de l’année, suite au recentrage du prêt à taux zéro. Au troisième trimestre 2018 et sur une période de un an, le nombre des mises en chantier a reculé de 7.9%, alors que le nombre des permis de construire a baissé de 10.2%.

Le recentrage du PTZ a conduit à la baisse des chiffres de constructions des logements neufs

Baisse de 17% des permis de construire des logements collectifs

Alors que la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) affirme que l’activité est encore dynamique, la tendance baissière de la construction des logements neufs concerne les logements individuels ainsi que les collectifs.

Les permis de construire concernant les logements collectifs ont considérablement reculé pendant l’été. La baisse est estimée à 17%.

Toujours dans les constructions neuves des logements collectifs, le taux d’annulation des logements autorisés reste très au-dessus de la moyenne (18,8 %), plus d’un logement sur quatre (26,3 %) est abandonné.

L’origine de cette tendance s’explique également par l’attentisme des maires avec le rapprochement des élections municipales. D’autre part, avec la disparition progressive de la taxe d’habitation, les communes n’ont aucune idée sur la façon par laquelle le gouvernement pense à compenser le manque à gagner.

Dans le cadre de la réorganisation du secteur HLM, les acteurs du logement social évoque une baisse du budget de 1.5 milliards d’euros, qui a été imposée par la loi.

Un ralentissement de la construction des logements individuels a été aussi enregistré et c’est à l’origine de la réforme du prêt à taux zéro.

Le recentrage du PTZ a freiné la construction des maisons neuves

La construction des maisons individuelles a aussi vécu une baisse considérable qui est à l‘origine de la diminution des aides publiques (budgétaires et fiscales) pour les potentiels acquéreurs.

En effet, la LCA-FFB, qui regroupe principalement les constructeurs de maisons, « redoute » une baisse des ventes brutes dans une fourchette de 8% à 10%, du fait de la suppression de l' »APL accession » et de la baisse de moitié du prêt à taux zéro (PTZ) dans les zones rurales, qui sont « les terres d’élection de la maison individuelle neuve ». En effet, l’Etat a décidé d’accorder une enveloppe moins importante pour le Prêt à Taux Zéro dans les zones où il n’y a pas de pénurie de logements.

Le recentrage du prêt à taux zéro dans le neuf, a conduit à une forte baisse de la demande. Les professionnels du secteur, en particulier les constructeurs de maisons dont les clients sont souvent des primo-accédants situés en périphérie des zones urbaines, sont très inquiets vis-à-vis de cette réforme, puisqu’ils pensent que ce dispositif a une large contribution pour alléger la fiscalité qui pèse trop lourde sur le marché immobilier.

 

 

 

 

Back to Top