Actualités crédit immobilier

 

Le prêt relais pour le financement d’un nouvel achat immobilier

Le 24/05/2018 par admin

 

Le prêt relais est la solution qu’ont trouvée les banques pour financer l’achat d’un bien immobilier pour les secundo-accédants. En fait, tentés par la baisse des taux immobilier, des secundo-accédants souhaitent acheter le bien de leur rêve sans avoir vendu préalablement la résidence qu’ils occupent. Donc ce prêt  sert à pallier les problèmes de trésorerie lorsque l’on achète un logement qui doit être financé par une vente et alors même que cette dernière n’est pas finalisée. Cependant, bien qu’utile, il doit être utilisé  avec la plus grande vigilance.

Le prêt relais pour le financement d’un nouvel achat immobilier

Un deuxième crédit sans avoir remboursé le premier

Faire coïncider l’achat d’un nouveau bien immobilier avec la vente de son logement actuel est une opération particulièrement délicate. Pour pallier à ce problème, les établissements bancaires ont créé le prêt relais.

Le prêt relais couvre momentanément votre besoin de financement pour l’achat de votre nouveau logement dans l’attente des fonds issus de la vente de votre bien actuel.

L’établissement bancaire va avancer une somme importante du montant de l’achat du nouveau bien,  sous la forme d’un prêt relais dont vous ne remboursez que les intérêts. Il sera soldé lors de la vente de votre bien actuel. Le montant du prêt relais varie entre 50 à 80 %, selon l’établissement et la formule choisie. En plus, si vous apportez un maximum de preuve de votre démarche active de mise en vente de votre bien à un prix raisonnable, vous pouvez obtenir un montant plus important.

Le montant du prêt relais se calcule à partir du montant prévu pour la vente du bien, donc il faut faire une bonne évaluation du prix de votre bien.

Le prêt relais comporte toujours une échéance. A la date fixée au contrat, l’emprunteur devra donc rembourser. Le plus souvent, les prêts accordés par les banques sont d’une durée de 1 an, des prolongations étant parfois possibles.

Le taux du crédit relais est le plus souvent inférieur à celui d’un taux d’emprunt immobilier classique. Selon les contrats, les intérêts peuvent être payés tous les mois ou en une seule fois au moment du remboursement du prêt.

L’inconvénient d’un prêt relais traditionnel est que l’emprunteur doit rembourser à la fois deux crédit en même temps, avec les intérêts.

Le prêt relais rachat

Le prêt relais rachat, appelé aussi prêt achat revente, est une autre forme du prêt relais proposé depuis 2014 pour faire la jonction entre l’opération de vente d’un bien et celle d’achat. Il consiste à fusionner un prêt relais et un rachat de crédit.

Si un bien est en cours de financement, le prêt achat revente se révèle plus intéressant que le crédit relais. En effet, ce dernier ne considère comme un apport personnel que la part de l’ancien logement qui est déjà remboursée. Le prêt achat revente, lui, évalue l’apport à 70-80 % de la valeur totale du bien. Si la somme à rembourser reste la même, le taux d’endettement est bien plus bas, ce qui facilite l’accès au crédit.

Tous les remboursements sont englobés par le crédit achat revente, qui jouit de taux d’intérêt plus bas, car les banques valorisent le patrimoine que représente le bien immobilier à vendre. Corrélés à la conjoncture et aux taux de prêt globaux, les prêts achat-revente sont toujours plus intéressants que ces derniers. Surtout, l’emprunteur dispose de plus de temps pour revendre son bien (deux ans, au lieu d’un an – renouvelable – pour un crédit relais).

En somme, avec des conditions préférentielles, des taux d’intérêt bas et des mensualités souples, le prêt achat revente est un atout de choix pour les propriétaires qui souhaitent changer de logement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Back to Top