Actualités crédit immobilier

 

Le prêt à taux zéro 2018 : défavorable aux primo-accédants

Le 07/12/2017 par admin

 

 

Depuis le début de l’année 2017, un bon nombre de primo-accédants était à nouveau présent dans le marché de la maison individuelle grâce aux aides d’accession, bien évidement le prêt à taux zéro (PTZ) et l’APL accession. Ainsi, suite à la baisse des taux crédit immobilier  (1,50 % en moyenne sur 15 ans). En effet, Le PTZ représente désormais 5% de la production totale de crédits immobiliers, hors travaux et renégociations. Néanmoins, les perspectives pour 2018 sont beaucoup moins florissantes.

 

null

 

Une hausse de la primo-accession en 2017

559.000 ménages primo-accédants sont devenus propriétaires grâce à un crédit immobilier, dont 142.000 dans le neuf et 417.000 dans l’ancien. Au total, l’accession à la propriété a représenté 70% des opérations immobilières résidentielles en France (dans le neuf et dans l’ancien), soit près de 800.000 transactions sur un total de 1.125.000 opérations en 2016. Cette tendance a continué à augmenter en 2017 malgré la progression des taux crédit immobilier qui a été contenu. En effet la plupart des opérations concernaient les transactions qui se sont envolées. Dans l’immobilier l’ancien, les transactions devraient atteindre les  900 000 unités, soit une hausse de près de 6 %, selon les estimations.

Ainsi, les volumes du prêt immobilier accordés aux particuliers, ont progressé d’environ 8 % à la fin de l’année 2017 pour atteindre environ 166 milliards d’euros, contre 154 milliards d’euros en 2016.

Ceci montre que les primo-accédants bénéficient énormément des aides au logement notamment le prêt à taux zéro et l’APL accession qui leur favorisent les conditions d’obtention de leur maison individuelle.

Inquiétudes quant aux aides logement en 2018

Environ 70% des ménages primo-accédants ont en effet accédé à la propriété pour la première fois grâce au prêt à taux zéro et au PAS. Au total, 114.943 opérations d’accession ont été financées par un PTZ, pour un montant total de 7,4 milliards d’euros, tandis que 72.994 opérations d’accession ont été financées par un PAS, soit un montant total de 9,2 milliards d’euros.

Le courtier en prêts immobiliers CAFPI, estime qu’avec la tendance haussière des taux crédit immobilier  qui se poursuivra d’une manière progressive (jusqu’à  + 0,60 % par rapport aux taux actuels), et les nouvelles modifications des dispositifs d’aide au logement (PTZ et APL accession), il y aura une accélération du recul des demandes du financement immobilier surtout pour les primo-accédants et les ménages modestes.

En effet, et comme prévue par le gouvernement, la suppression de l’APL accession (qui peut représenter jusqu’à 25 % des mensualités de crédit des emprunteurs), serait un coup dur pour les acheteurs les plus modestes représentant jusqu’à 10% des jeunes primo-accédants. Ces derniers n’auront plus la possibilité d’acheter puisque les taux d’endettement seront trop élevés.

Selon le courtier prêt immobilier, Sandrine Allonier :

‘‘ L’APL accession est l’une des aides les plus efficaces car elle est directement versée à la banque prêteuse par la CAF et vient donc réduire la mensualité de crédit payée par l’emprunteur, jusqu’à 50 % dans certains cas ! Prise en compte par les banques dans le plan de financement, elle permet donc à des ménages dont l’endettement aurait été trop élevé sans cette aide de devenir propriétaire’’

En ce qui concerne le prêt à taux zéro, il est typé selon deux facteurs : le positionnement géographique et le type d’acquisition du logement (neuf ou ancien).

  • Primo-accession dans le neuf: le PTZ est présent dans environ 63% de ces opérations concernant les zones rurales et périurbaines (B2 et C). Pour les autres zones, rien ne change au niveau du prêt à taux zéro.
  • Primo-accession dans l’ancien: le PTZ ne représente que 16% des opérations dans les zones urbaines tendues (A, A bis et B1).

Mais suite au recentrage du PTZ par le gouvernement, son montant  sera réduit à la moitié pour l’acquisition du neuf (Zones B2 et C),  et disparaîtrait dans l’acquisition de l’ancien (zones A, A bis et B1) dès l’an prochain.

Pour conclure, les changements que va connaître le prêt à taux zéro en 2018, auront un impacte sur ne partie importante des candidats à l’achat. Donc, si vous bénéficiez du PTZ dans les conditions actuelles, optez à finalisez  votre projet vers la fin de cette année.

 

 

 

 

 

A Propos

2L Courtage vous fait découvrir toutes les actualités du crédit immobilier ! Facilitez-vous l'accès au crédit immobilier et trouvez le meilleur taux pour votre projet grâce à nos conseils.

Catégories

  1. Assurance de prêt
  2. courtier immobilier
  3. Crédit immobilier
  4. emprunt immobilier
  5. Investissement immobilier
  6. Meilleur taux
  7. Prêt à taux zéro
  8. Prêt immobilier
  9. Rachat de crédit

Archives

  1. juillet 2018
  2. juin 2018
  3. mai 2018
  4. avril 2018
  5. mars 2018
  6. février 2018
  7. janvier 2018
  8. décembre 2017
  9. novembre 2017
  10. octobre 2017
  11. septembre 2017
  12. août 2017
  13. juillet 2017
  14. juin 2017
  15. mai 2017
Back to Top