Actualités crédit immobilier

 

Le marché du crédit immobilier est de nouveau dynamique

Le 08/09/2018 par admin

 

La France confirme son dynamisme en matière de crédit immobilier grâce à des taux bas et un niveau d’endettement par ménage très raisonnable. Après une baisse de la demande  la fin 2017, le début de l’année 208 a été marqué par un retour des accédants à la propriété grâce aux conditions de financements avantageuses offertes par les banques. L’environnement de taux bas soutenu par la politique de la Banque Centrale Européenne, et la concurrence très vive qui se joue entre les banques pour les demandes de financement et de refinancement, dynamisent de nouveau le marché immobilier.

Le marché du crédit immobilier est de nouveau dynamique

Des durées de prêts allongées

Depuis l’été 2017, la demande de crédit immobilier s’est affaiblie, en raison de la hausse des prix de l’immobilier et de la dégradation des soutiens publics à la primo accession à la propriété : recadrage du PTZ. Du coup, la plupart des établissements bancaires ont amélioré les conditions des prêts qu’ils proposent aux ménages modestes.

Les durées de prêts immobiliers se sont aussi allongées. Au deuxième trimestre 2018, la durée des prêts accordés était de 221 mois en moyenne, soit 4 mois de plus que début 2018.

La part de la production à 25 ans et plus s’est établie à 38.2 % en juin 2018, plus de deux tiers de prêts à 20 ans et plus. Alors que les prêts de moins de 15 ans ne représentent plus que 11 % de la production. Un allongement des crédits qui bénéficie à la demande des ménages jeunes ou modestes qui réalisent leurs projets d’accession.

Du coup, depuis le printemps, Crédit Logement observe un sursaut de la production bancaire : + 8.4 % pour la production et + 2.5 % pour le nombre de prêts, à fin juin, en trimestre glissant. De quoi atténuer le repli de la production bancaire : – 3.2 % en glissement annuel et – 8.5 % du nombre de prêts délivrés. A voir maintenant si cette reprise se confirme à la rentrée.

Des conditions de crédit très favorables

Les taux de crédit immobilier continuent d’afficher une stabilité à toute épreuve. Ils se négocient encore à moins de 2%, toutes durées confondues. C’est donc une bonne nouvelle pour les acheteurs qui continuent à bénéficier de conditions d’octroi attractives.

Selon la dernière analyse de l’observatoire Crédit Logement/CSA, les taux sont en constante diminution depuis l’été 2017, atteignant désormais le niveau de l’hiver 2017. En mai 2018, le taux moyen constaté était de 1,46% contre 1,47% en avril et 1,49% en mars.

C’est encore le moment de contracter un crédit immobilier. En raison d’une baisse de la demande de crédits, les institutions bancaires sont plus flexibles, et cherchent à attirer les emprunteurs. La majorité des organismes prêteurs seraient en train d’alléger les conditions d’octroi des crédits qu’ils proposent aux particuliers disposant de revenus modestes. Le contexte est donc toujours favorable aux emprunteurs, notamment pour les ménages primo-accédants que les banques continuent de favoriser.

Les conditions d’emprunt favorables apportent un pouvoir d’achat immobilier plus important. Malgré cette conjoncture favorable, les français semblent mettre du temps avant de se lancer et de trouver leur bonheur avec 27% d’entre eux qui ne sont pas décidé toujours après un an de recherche et près de 8% qui ont carrément abonné leur projet.

Selon les experts, la hausse des taux de crédit immobilier finira par se produire, même si les conditions actuelles du marché semblent la retarder.

 

 

 

 

Back to Top