Actualités crédit immobilier

 

La fin du prêt à taux zéro dans les zones B2 et C en décembre 2019

Le 11/03/2019 par admin

 

Le prêt à taux zéro est une aide mise en place par l’Etat pour aider les primo-accédants et les ménages à revenus modestes à accéder à la propriété. Cette aide vient comme complément à un autre crédit pour financer l’achat d’une résidence principale. Ce dispositif prendra cependant fin dans les zones les moins tendues (B2 et C) le 31 décembre 2019. Cette année est donc la dernière pour en profiter du PTZ dans ces zones.

La fin du prêt à taux zéro dans les zones B2 et C en décembre 2019

Les zones B2 et C ne seront plus éligibles aux PTZ

Le prêt à taux zéro reste éligible dans le neuf pour ceux qui souhaitent financer leurs achats dans les zones B2 et C, jusqu’au 31 décembre 2019. Ces zones regroupent les communes rurales, périurbaines et moyennes, qui sont de l’ordre de 34 000 communes.

Les experts du secteur immobilier conseillent les ménages souhaitant profiter du PTZ dans les zones B2 et C de faire leurs achats dans les communes les plus proches des  grandes villes.

Le PTZ est mise en place pour favoriser principalement les achats dans le neuf. Cependant, ce dispositif permet de financer un achat dans l’immobilier ancien à condition que l’acquéreur s’engage à réaliser des travaux de rénovation sur le bien, dont le montant est au moins égale à 25% du coût total de l’acquisition.

Quelles sont les conditions pour être éligible au PTZ ?

Le prêt à taux zéro permet de financer une partie de projet d’achat d’une résidence principale. Les bénéficiaires du PTZ peuvent profiter de 20% à 40% du prix du l’acquisition. Le montant financer par ce dispositif varie en fonction de la zone où se situe le bien à acquérir et du nombre des personnes occupants le foyer.

Le site officiel de l’administration française (Service-Public) a en effet mis à la disposition des futurs bénéficiaires du PTZ, un simulateur qui leurs permet de faire une estimation du montant dont ils peuvent bénéficier.

Pour être éligible au PTZ, un plafond de revenus du primo-accédant est aussi à respecter. A titre d’exemple, une famille composé de quatre personnes  et qui souhaite faire l’acquisition du bien en zone C, doit respecter un plafond de revenus de 48 000 euros. Alors que, pour la même condition, une acquisition en zone A, impose un plafond de revenus de 74 000 euros.

Les ménages modestes, pénalisés par la suppression du PTZ

Les experts du secteur immobilier affirment que la suppression du prêt à taux zéro dans les zones les moins tendues, pénalisera les ménages les plus modestes qui ne pourront plus accéder à la propriété.

Il est donc conseillé que ces potentiels acquéreurs se dépêchent à bénéficier de cette aide très importante avant la fin de l’année, surtout que les conditions d’octroi de crédit immobilier sont encore très favorables.

En somme, le prêt à taux zéro est une aide importante pour les ménages modestes qui vont être pénalisés par sa suppression en zone B2 et C.

 

 

 

 

Back to Top