Actualités crédit immobilier

 

La dernière hausse des taux d’emprunt immobilier n’est pas à craindre

Le 24/01/2019 par admin

 

Vers la fin de l’année 2018, les taux d’emprunt immobilier ont enregistré une légère hausse. Les professionnels du secteur immobilier rassuraient les emprunteurs que cette hausse n’avait rien d’alarmant et que c’est juste liée à la période de fin d’année. Donc, les conditions d’octroi restent toujours avantageuses et ce n’est pas encore le temps de la fin des taux bas.

La dernière hausse des taux d’emprunt immobilier n’est pas à craindre

Des tendances contradictoires

Pendant le mois de décembre 2018, les tendances des taux d’emprunt immobilier ont été clairement opposées et leurs variations étaient en relation avec l’établissement prêteur.

En effet, les banques qui n’avaient pas encore atteints leurs objectifs commerciaux, ont gardé leurs barèmes à la baisse. Certaines ont gardé les mêmes taux bas, alors que d’autres ont appliqué plus de décotes.

Tandis que, les établissements ayant atteint tos leurs objectifs, ont élevé leurs taux avec une moyenne de 0.1 point de base, et ont durci les conditions d’octroi.

Face à cette condition, les emprunteurs et les courtiers ont trouvé du mal à bien comprendre la situation et à bénéficier du meilleur taux. En effet, même dans un même groupe, les enseignes ont été contradictoires.

Fin des taux bas ?

Les analyses de la dernière hausse des taux d’emprunt immobilier sont différentes. Certains spécialistes estiment que cette hausse marquera le début d’une ascension sur le long terme à cause de :

  • la fin programmée des rachats de dettes d’État ;
  • la hausse probable des taux directeurs de la BCE pendant le second trimestre 2019 ;
  • différents aléas conjoncturels.

D’autres prévoient que l’année 2019 s’annonce exceptionnelle suite aux objectifs élevés fixés par les établissements de financement qui vont proposer des taux toujours attractifs.

En fait, suite au durcissement des nouvelles règlementations et de la baisse de l’offre des logements, une forte pression va être exercée sur les marges de l’activité, ce qui va entraîner selon les spécialises « un certain attentisme de la part des acheteurs ».

Il est toujours possible d’obtenir des décotes

Les courtiers immobiliers ont rapporté dans leur bilan 2018 que les banques ont montré un véritable enthousiasme à appliquer des décotes sur les taux d’emprunt immobilier.

Les meilleurs profils ayant ainsi bénéficié de taux très avantageux. Alors que, les emprunteurs modestes ont contracté des crédits à des taux un peu plus élevés.

Les taux d’emprunt immobilier sont toujours très attractifs et gardent un niveau sous la barre des 2%.

 

 

 

 

Back to Top