Actualités crédit immobilier

 

La baisse spectaculaire des taux immobiliers continue

Le 09/10/2019 par admin

 

Est-ce les taux immobiliers arrêteront-ils de chuter ? Il est un peu difficile de donner une réponse définitive à cette question puisque la baisse des taux est toujours en progression. Selon les chiffres publiés par l’Observatoire CSA/Crédit Logement, les taux ont encore dégringolé en mois de juillet. Nul ne prévoit une hausse soudaine des taux de crédit.

La baisse spectaculaire des taux immobiliers continue

Les banques appliquent des taux bas pour séduire les clients

La concurrence entre les banques prêteuses est très féroce. Chaque établissement fait de son maximum afin d’attirer plus de nouveaux clients. Pour atteindre cet objectif, elles proposent des conditions de financements de crédit immobilier très avantageuses. Les emprunteurs bénéficient donc de conditions d’octroi très assouplies et de taux immobiliers historiquement bas.

En effet, l’application de barème de taux de crédit bas est devenue le premier outil utilisé par les établissements prêteurs pour attirer les clients. Même ceux qui n’appliquent pas de baisses spectaculaires, essayent de garder un niveau de taux bas et stable.

Les banques proposent ces taux attractifs grâce à la politique accommodante de la banque Centrale Européenne. En effet, la BCE garde ces taux directeur en dessous de zéro permettant des conditions de refinancements avantageuses pour les organismes de crédit. Cette politique permet aux banques de proposer des taux historiques pour les meilleurs profils.

Même les profils « standards » profitent de taux immobiliers bas. En effet, souscrire un crédit immobilier sur 15 ans à un taux inférieur à 1% commence à se généraliser.

Les cadres supérieurs peuvent même décrocher un taux de 0.70% pour un crédit sur 15 ans. En effet, le record atteint en mois de juin était de 0.75%.

Pour les prêts sur les plus longues durées (20 ans), les meilleurs profils ont décroché des taux record en mois de juin et juillet. En effet, la moyenne s’est établit à 0.95% et 0.90% respectivement.

Pas de manque à gagner pour les banques prêteuses

Depuis quelques années, le crédit immobilier et devenu le premier produit d’appel des banques. Si les banques sont capables de proposer des crédits aussi bon marché et des taux aussi bas c’est parce qu’elles puissent compenser le manque à gagner par la commercialisation d’autres produits (assurance-vie, gestion de patrimoine, domiciliation de revenus…) aux clients.

Les banques se montrent plus souples concernant les conditions d’octroi d’un crédit immobilier. Les emprunteurs bénéficient de cette conjoncture favorable pour devenir propriétaires. A titre d’exemple, la durée d’emprunt s’est allongée pour permettre aux emprunteurs les moins solvables de payer une mensualité moins importante.

En effet, depuis les 5 dernières années, la durée moyenne d’emprunt s’est allongée de 30 mois pour s’établir actuellement à 2229 mois. En associant des taux immobiliers bas à ces conditions favorables, l’accès au crédit devient facile.

 

 

 

 

Back to Top