Actualités crédit immobilier

 

Investissement locatif : l’encadrement des loyers, est-ce un obstacle pour les propriétaires ?

Le 17/07/2019 par admin

 

L’investissement locatif dans les grandes agglomérations est très prisé par de nombreux particuliers. Grâce à la forte demande locative dans ces régions notamment Paris, certains propriétaires bailleurs sont tentés de faire augmenter leurs loyers. Pour cette raison, le gouvernement a mis en place un dispositif d’encadrement des loyers qui sera appliqué exclusivement à la capitale. Ce dispositif a pour but la protection des locataires, mais il ne présentera pas un ennui pour les bailleurs.

Investissement locatif : l’encadrement des loyers, est-ce un obstacle pour les propriétaires ?

Les locataires sont protégés par l’encadrement des loyers

Réaliser un investissement locatif à Paris est une opération qui sera certainement très avantageuse pour le bailleur à moyen ou à long terme. En effet, le marché immobilier se comporte très bien et les conditions sont très avantageuses pour y investir.

Le marché locatif à la capitale est très dynamique. La demande locative y est très forte ce qui séduit certains propriétaires bailleurs de faire augmenter excessivement leurs loyers pour rentabiliser rapidement leur investissement.

Normalement, chaque propriétaire est libre de fixer le montant de son loyer. Il faut cependant veiller à la protection du locataire des prix excessifs mis en place par les bailleurs dont il se trouve obligé d’accepter par nécessité.

C’est pour cette raison que depuis le 1er juillet 2019, les loyers à la capitale Française sont de nouveau soumis à l’encadrement.

Il est à rappeler que ce dispositif a été appliqué par l’ancienne ministre du Logement, Cécile Duflot, mais invalidé par la suite par le juge administratif. Seulement la capitale serait concernée par l’application de ce dispositif cette fois.

L’encadrement des loyers ne restreint pas la liberté des bailleurs

Alors que certains bailleurs considèrent que l’encadrement des loyers  nuit à leur liberté, ce n’est pas réellement le cas. En effet, ce dispositif consiste à l’application d’un loyer médian qui respecte les conditions et la situation du marché. L’encadrement des loyers permet aussi aux bailleurs de profiter d’une marge d’application.

En effet, le propriétaire du bien n’est pas strictement tenu au respect exact du loyer médian mis en place par le dispositif d’encadrement, mais il est possible d’appliquer une majoration de 20% du loyer médian, si le propriétaire estime que son bien la mérite. Au contraire, si le propriétaire souhaite proposer un tarif attractif pour séduire les locataires, il est aussi libre de faire descendre le prix de -30%.

Le but de l’application de l’encadrement des loyers est de s’assurer que les bailleurs ne dépasseraient pas une fourchette des prix raisonnable puisque la plupart d’entre eux ne font pas recours à un professionnel pour fixer le montant de leur loyer.

En conclusion, l’investissement locatif à la capitale est de nouveau soumis à l’encadrement des loyers.

 

 

 

 

Back to Top