Actualités crédit immobilier

 

Immobilier neuf : fin de la tendance de hausse des prix

Le 12/11/2018 par admin

 

La baisse continue des taux immobiliers et les conditions favorables d’octroi de crédits immobilier ont engendré un déséquilibre entre l’offre et la demande, ce qui a fait augmenter les prix  surtout dans l’immobilier neuf. Cependant, face à l’inflation les acheteurs commencent à caler. Selon les professionnels du secteur, la tendance des prix est au ralentissement. Un léger ralentissement du marché avait été enregistré début 2018. En effet, après avoir enregistré une hausse de 11% entre 1er semestre 2016 et 1er semestre 2017, pour la même période en 2018, les transactions enregistrent une hausse de seulement +0.3%. Cette baisse de la demande va certainement faire calmer l’envolée des prix.

Immobilier neuf : fin de la tendance de hausse des prix

La hausse des prix se calme

Pendant les trois derniers mois, les prix des biens (maisons, appartement, neuf, ancien) ont à peine progressé.  En effet, LPI SeLoger constate un recul de -0,6 % sur les prix des maisons neuves de mai à juillet, par rapport à février–avril.

Il est bien connu que le prix d’un bien ou d’un service dépend du nombre de personnes décidées à l’acheter, par rapport aux stocks disponibles. C’est donc la bonne vieille loi de l’offre et de la demande qui fixe les prix de l’immobilier neuf. Or, suite à la baisse des aides d’accès au logement et à l’envolée des prix sur l’ensemble du territoire qui a pénalisé le pouvoir d’achat des ménages, la demande sur les biens neufs a bien reculé.

En effet, avec la hausse du coût de la construction, la présidente de la FPI, Alexandra François-Cuxac, affirme une baisse de -15% des autorisations de construire pendant l’été 2018. Dans ce contexte la fédération note une chute de -10,5 % des mises en vente au 2e trimestre 2018.

D’autre part, le commissariat au développement durable enregistre une baisse de -0.8% à la fin du trimestre, sur l’encours d’appartements neufs mis à la vente. Du côté surface, l’offre sur les 2 pièces diminue de -3.9% et augmente de +1.8% sur les 4 pièces.

La plupart des professionnels prévoient une hausse des prix limitée à 2% environ pour cette année. Déjà, les signes avant-coureurs d’une stabilisation se multiplient.

Quels avantages de l’achat d’un bien neuf ?

Avec des taux immobiliers toujours au plancher et des conditions d’octroi très avantageuses, de nombreux ménages concrétisent leurs projets d’achats immobiliers. La plupart d’entre eux préfèrent faire un achat dans l’immobilier neuf grâce aux nombreux avantages qu’il présente.

De nos jours, acquérir un appartement neuf ou une maison appartement neuf ou une maison neuve est devenu un gage de sécurité, de confort et de qualité de vie. Cette attractivité de l’immobilier neuf est devenue une nécessité pour les constructeurs et promoteurs immobiliers, du fait des exigences légales, professionnelles et particulières qui se sont imposées.

En effet, acheter dans l’immobilier neuf permet de profiter d’avantages comme la réduction des frais de notaire (Le montant des frais de notaire en cas d’acquisition d’un bien immobilier neuf ne dépasse pas 3 % du prix de vente), l’exonération temporaire de taxe foncière ou encore la défiscalisation, dans le cas d’un investissement locatif.

En addition, en achetant un bien neuf, vous vous offrez un logement confortable qui est économe en énergie. Dans le neuf, les constructeurs sont désormais tenus à respecter certaines normes.

Profitez donc de la baisse des taux immobiliers et faites l’acquisition d’un bien neuf, sûre et confortable.

 

 

 

 

Back to Top