Actualités crédit immobilier

 

Gagner plus de 15 000 euros avec un rachat de crédit

Le 03/05/2018 par admin

 

Selon les chiffres de la Banque de France, les rachats de crédits ont atteint 61.6% de la production totale des crédits immobiliers, en janvier 2017. Ensuite, avec la progression des taux d’intérêts, les rachats n’ont cessé de diminuer pour atteindre 15.8% vers la fin de 2017.

Or en ce début de l’année, et grâce à la baisse des taux immobiliers, de nombreux emprunteurs ayant des crédits en cours, ont décidé de renégocier leurs prêts, appelée aussi faire un rachat de crédit. Aujourd’hui 15% des particuliers ont déposé des dossiers de rachat, car ils sont bien conscients des belles économies qu’ils peuvent réaliser grâce à cette opération.

Gagner plus de 15 000 euros avec un rachat de crédit

Les renégociations sont de retour

Les renégociations ou les rachats de crédit n’étaient plus au premier lieu des préoccupations des Français. Avec des taux toujours bas, elles ont à nouveau le vent à poupe.

Depuis l’annonce de la remontée des taux fin 2016 les renégociations de crédits ont progressivement déserté le marché. Sauf que, non seulement la fameuse remontée a été lente et modérée mais surtout, depuis quelques mois maintenant, les taux ne bougent plus et ont même tendance à baisser. Il n’en fallait pas plus pour que les emprunteurs y voient de nouvelles opportunités pour faire des économies.

En effet, selon les données communiquées sur la production des emprunts, le nombre de rachats de crédit a passé de 15.8% en janvier 2018, à 20.4% un mois plus tard.

Un professionnel du secteur affirme que  ‘‘L’effet taux bas perdurant, les demandes de renégociation de crédits affluent de nouveau avec une nouvelle génération de crédits concernée’’.

Les dossiers bénéficiant d’un rachat de crédit sont ceux qui ont été souscris en 2015 et qui n’ont pas profité de la baisse historique des taux qui a survenu en 2016 considérant que leur crédit était encore trop récent.

Mais pour que l’opération soit intéressante financièrement, il est impératif de respecter certaines conditions :

  • l’écart entre le taux actuel du prêt en cours et celui du nouveau crédit doit être compris entre 0,7 et 1 point. C’est notamment le cas si vous avez contracté un prêt immobilier en 2015, où les taux à la fin de l’année, s’affichaient en moyenne à 2,50 % sur 20 ans ;
  • il doit vous rester au moins 70 000 euros de capital à rembourser ;
  • vous devez être dans la première moitié du remboursement, puisqu’au début vous remboursez plus d’intérêts que du capital donc il ne sera pas intéressant de racheter un crédit vers sa fin.

Des économies supérieures à 15000 euros

Un sur deux dossiers qui ont obtenu un rachat de crédit, fait l’objet d’un gain de 15000 euros sur le coût total du prêt immobilier. Alors que 2/3 des demandes ont fait des gains supérieurs à 10000 euros et il est encore possible de faire plus

Prenons le cas d’un client qui a souscrit un prêt immobilier à un capital égal à 250000 euros et à un taux (hors assurance) de 2.65% sur 25 ans, et qui a racheté son crédit en 2018 à un taux de 1.50% sur 20 ans. Avec un capital restant dû de 227 977 euros sur 22 ans, des indemnités de remboursement anticipé de 3000 euros et une nouvelle garantie à 4 620 euros, le capital à racheter s’élevait à 235 597 euros.

Le rachat de crédit a permis à cet emprunteur de faire baisser sa mensualité de près de 100 euros, pour passer de 1140 euros à 1037 euros. Donc il n’a pas seulement diminué ses échéances mais il a aussi raccourci la durée du prêt et diminué le coût des intérêts de 28 251 euros.

En somme, si vous avez contracté un crédit immobilier dans une période où les taux été élevé, un rachat de crédit vous permettrait de faire des économies conséquentes.

 

 

 

 

Back to Top