Actualités crédit immobilier

 

Financiez votre investissement immobilier avec un minimum d’apport

Le 23/02/2018 par admin

 

Investir dans la pierre reste un des placements les plus sûrs et les plus rentables. Un investissement immobilier permet de compléter ses revenus, se constituer un patrimoine pérenne, préparer sa retraite et transmettre un patrimoine à ses proches, l’investissement immobilier locatif apparaît comme une solution parfaitement adaptée. Les fonds rapportés par la mise en location d’un bien sont beaucoup plus important que de placer son argent sur des actions. En plus, il est possible de financier un investissement immobilier avec un minimum d’apport.

Financiez votre investissement immobilier avec un minimum d’apport

Un prêt hypothécaire finance partiellement le projet

Pour faire l’acquisition d’un bien immobilier, il faut apporter au minimum 150 000 euros. Un capital impossible à trouver à la disposition de plusieurs ménages. Or, emprunter a été toujours avantageux pour financer un investissement locatif. Vous augmentez votre pouvoir d’achat immobilier, vous faites baisser vos impôts. Et vous protégez votre famille.

Il n’est pas obligatoire de posséder de toute la somme d’argent pour acheter un bien pour le mettre en location. En effet, grâce au crédit hypothécaire, il est possible de financier votre investissement immobilier avec un minimum d’apport, puisqu’il fait effet de levier et vous permet de devenir propriétaire d’un bien qu’il est plus difficile de payer cash.

C’est-à-dire vous n’êtes pas obliger à apporter 100% du prix d’achat, car la banque va financer une partie du projet, et, dans la majorité des cas, vous demande en contrepartie d’injecter une partie plus ou moins importante de fonds propres, 20% minimum  du montant total de l’opération.

Notez à ce propos que l’immobilier locatif est pratiquement le seul placement finançable par un prêt. Les banques ne vous prêteront pas d’argent pour acheter des actions.

Par exemple avec 40 000 euros d’apport,  l’investisseur immobilier peut décrocher un crédit de 160 000 euros, donc de s’offrir une propriété coûtant 200 000 euros.

En plus, quand vous faites le calcul nécessaire du financement du projet, n’oubliez pas d’additionner les frais associés, tel que les frais de notaire, les frais administratifs et la TVA, qui peuvent atteindre entre 3 400 et 3 900 euros. Des travaux de rénovation ou de mise en conformité, peuvent entraîner des frais supplémentaires.

L’effet de levier pour développer rapidement votre patrimoine

L’effet de levier immobilier permet de développer votre patrimoine plus rapidement. L’immobilier présente un avantage considérable par rapport aux autres supports. C’est d’ailleurs le meilleur de tous les supports d’investissement. Le but de l’effet de levier d’un crédit est de « doper » le patrimoine de l’investisseur, par le biais d’un financement, en valorisant ses fonds propres. Maîtrisé, ce dispositif permet ici de s’enrichir, sans devoir supporter l’intégralité des mensualités du prêt associé à cet investissement locatif.

Concrètement, l’effet de levier se mesure par la différence entre la rentabilité économique d’un bien et la rentabilité financière. La première renvoie à la différence entre les bénéfices nets et la somme des capitaux propres et des emprunts ; la seconde se calcule par la soustraction des bénéfices nets, avant et après impôts et la somme des intérêts et des capitaux propres.

Il est intéressant de recourir à un crédit lorsque l’effet de levier est considéré comme positif, à savoir quand le taux de rentabilité économique est supérieur au taux d’intérêt de l’emprunt. Dans ce cas-là, l’emprunteur se porte acquéreur d’un bien et les mensualités de remboursement du prêt sont supportées par le locataire.

Pour faire simple, il s’agit de l’utilisation du levier de l’endettement pour augmenter votre capacité d’investissement dans l’immobilier. En fait,  le rendement associé à un investissement immobilier financé par un crédit hypothécaire est nettement supérieur pour moins de fonds propres. C’est le but de l’investisseur, construire un patrimoine. En plus, l’investisseur peut bénéficier de l’éventuel reste du capital pour financier d’autres projets.

Un crédit engage toujours son emprunteur, qui doit s’en tenir à rembourser chaque mois les mensualités fixées.

L’emprunteur peut minimiser la somme à payer chaque mois en optant pour un loyer élevé, supérieure ou égal au montant des mensualités du crédit. Pour que le remboursement soit déduit à partir du loyer et l’emprunteur n’a rien à débourser de sa poche. Puisqu’il est tenu à ses dépenses courantes et à d’éventuels travaux de réparation. Donc, c’est le loyer de l’appartement (ou de la maison) qui paye le prêt.

Un investissement immobilier sous l’effet de levier est très rentable et permet de se construire un patrimoine d’une manière très rapide.

 

 

 

 

Back to Top