Actualités crédit immobilier

 

Marché de l’immobilier, pronostic pour le second semestre 2017

Le 02/07/2017

 

Avec la stabilité des taux de crédit immobilier, le marché de l’immobilier a aussi connu une certaine stabilité. Néanmoins, des critères peuvent pousser un changement de cette tendance pendant le second semestre de cette année. Aussi, il est plus qu’important de connaître les pronostics pour mieux préparer son investissement.

Tendances du marché de l’immobilier pour le deuxième semestre 2017.

© Crédit photo : Pixabay

Une stabilité fictive du taux immobilier

Après avoir remonté depuis le début de l’année, jusqu’au mois de mai, les taux de crédit immobilier ont connu une stabilité depuis juin 2017. Même si la hausse a été marquée, les emprunteurs ont pu jusque-là profiter d’un meilleur taux. L’écart sur le maximum des taux n’est évalué qu’à 0,2 % ou 0,3 % par rapport à l’année dernière.

Le bilan des établissements de crédit et des banques au mois de juin confirme cette stabilité du taux immobilier. Quelle que soit la durée, les taux ont gardé une constance, ce qui a offert une certaine stabilité au marché de l’immobilier.

Cette stabilité n’est pourtant que fictive si l’on se fie aux analyses d’experts dans le domaine. La tendance des taux peut vite passer à la hausse ou à la déflagration et impacter sur le marché immobilier.

Des critères peuvent modifier la tendance

Aujourd’hui, le taux d’emprunt est situé entre 1,2 % et 1,9 %, toutes durées confondues, et les banques sont plus flexibles pour de bons dossiers. Il est même possible de négocier un meilleur taux entre 1 % et 1,2 %.

Selon des analystes, des raisons politiques peuvent bousculer cette stabilité du taux immobilier et donc du marché de l’immobilier. Pendant les 6 prochains mois, elle peut rapidement basculer à la baisse ou connaître une hausse. Pour d’autres experts du secteur, il peut s’agir des impacts des cours des événements sur le public.

L’OAT est aussi un critère à prendre en compte. C’est surtout par rapport à ce critère que les banques se réfèrent pour établir leur barème pour les taux à mettre en vigueur.

Le taux des OAT en baisse

Le taux des OAT, ou Obligations Assimilables du Trésor, est un des facteurs qui régissent le taux des emprunts immobiliers. Le taux de ces obligations de l’état est passé de 1 % en avril à 0,6 % en juin. Une des raisons de cette baisse, ce sont les circonstances politiques qui prévalent dans l’Hexagone actuellement, dont l’émergence de la vague Macron.

Un autre facteur est aussi à prendre en compte pour ce deuxième semestre : une initiative des banques elles-mêmes. La plupart des emprunteurs ont profité des taux bas pour conclure leur contrat en suivant les conseils de leur banquier ou de leur courtier en crédit immobilier.

Aujourd’hui, avec la baisse du nombre de contrats, les banques peuvent revoir leur taux à la baisse pour faire plus de chiffres d’affaires.

Evolution des taux, tout est possible

Si on se réfère à la situation actuelle du marché, comme les emprunteurs deviennent réticents, on peut prévoir une baisse éventuelle des taux. Les banques auront à proposer des taux plus attractifs pour séduire les clients. Mais ce ne sera pas une baisse record comme celle qu’on a vue l’année dernière. Elle sera surtout initiée pour relancer la tendance.

Par ailleurs, la situation politique peut redonner une motivation au public à se lancer dans des investissements immobiliers. Cette situation peut redynamiser le flux des emprunts bancaires et ainsi profiter aux banques. En effet, si le flux augmente, les établissements pourront envisager un taux plus élevé.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur 219 avis clients 2L Courtage obtient une excellente note de 4.88 sur 5.

 

Obtenez le meilleur taux immobilier

Déposez une demande de prêt immobilier

Votre prêt au meilleur taux


Spécialiste en crédit immobilier
& Renégociation de crédit

En 1 minute consultez 100 banques

Renégociez vos crédits aux taux les plus bas

Regroupez vos crédits

Rémunération au résultat, réponse sous 24h

Renégociez votre prêt

 

 

Back to Top