Actualités crédit immobilier

 

Hausse des taux, ajustement de stratégie pour les courtiers en crédit immobilier

Le 28/06/2017

 

Les courtiers en crédit immobilier réalisent une veille stratégique du marché et définissent leur stratégie selon le contexte en présence. Une nouvelle approche est en effet nécessaire face à un ralentissement des activités de renégociation. En tout cas, les cabinets de courtage en crédits manifestent leur détermination et ce, peu importe la situation du marché.

Stratégies des courtiers face à la hausse des taux de crédit immobilier.

© Crédit photo : Pixabay

Remontée des taux de crédit immobilier, signe de la vigueur du marché

Comme c’est leur métier, les courtiers ne se découragent pas en période de forte hausse des taux de crédit immobilier. Tel est notamment le cas au 1er trimestre et au début du 2ème trimestre 2017. En fait, un coût du crédit élevé ne constitue pas forcément un handicap. Cela va dépendre de la situation du marché et du contexte économique. La remontée des taux de crédit immobilier peut refléter la vigueur de l’économie caractérisée par la mise en place d’un équilibre à la hausse entre l’offre et la demande. Cette situation peut être un argument pertinent pour convaincre les emprunteurs à contracter des prêts afin de devenir propriétaire.

Comment les courtiers appréhendent la hausse des taux ?

Face à une courbe du marché des taux orientée à la hausse, les courtiers mettent en avant d’autres arguments pour convaincre les emprunteurs. Les cabinets de courtage proposent un maximum de garanties via l’assurance de prêt. De même, ils montrent de la réactivité dans la prise en charge et le traitement du dossier.

Par ailleurs, le crédit immobilier ne constitue pas l’unique source de revenus des banques et des cabinets de courtage. En cas de hausse trop significative des taux de prêts, ils peuvent toujours se rabattre sur d’autres types d’emprunt pour réaliser du chiffre d’affaires : crédit auto, crédit à la consommation, etc. L’objectif de ces entités en période forte hausse consiste surtout à conserver leur part de marché.

Nouvelle orientation et révision des objectifs

Le cas échéant, les banques doivent accepter la réalité et adopter une nouvelle orientation. En général, il s’en suit un ajustement, marqué notamment par une révision des objectifs fixés en début d’année. Il est impératif de définir de nouveaux repères en cas de contraction de la demande. L’intervention des courtiers est plus que nécessaire en période de taux élevés. Les banques ont effet tendance à se passer de leurs services lorsque les taux d’emprunt sont bas. Dans tous les cas, le rôle d’intermédiaire est hautement stratégique pour la bonne coordination du secteur bancaire.

Lancement de stratégies adaptées au contexte en cours

Le contexte rencontré sur le marché du crédit immobilier de ces dernières années a mis en lumière les apports du courtier dans la mise en œuvre des transactions financières et bancaires. La profité a gagné en visibilité et en crédibilité auprès des emprunteurs, particuliers ou personnes morales. Ce partenaire traditionnel des banquiers montre offre toute son expertise durant la période des renégociations pour aider son client dans l’optimisation budgétaire : meilleur taux, assurance de prêt, frais de dossier… Selon les chiffres sur le sujet, entre 33 % et 40 % des prêts immobiliers contractés passent par un courtier.

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur 196 avis clients 2L Courtage obtient une excellente note de 4.89 sur 5.

 

A Propos

2L Courtage vous fait découvrir toutes les actualités du crédit immobilier ! Facilitez-vous l'accès au crédit immobilier et trouvez le meilleur taux pour votre projet grâce à nos conseils.

Catégories

  1. Assurance de prêt
  2. Crédit immobilier
  3. Investissement immobilier
  4. Meilleur taux
  5. Prêt immobilier
  6. Rachat de crédit

Archives

  1. décembre 2017
  2. novembre 2017
  3. octobre 2017
  4. septembre 2017
  5. août 2017
  6. juillet 2017
  7. juin 2017
  8. mai 2017

 

 

Back to Top