Actualités crédit immobilier

 

Crédit immobilier : profil-type des acheteurs en Île-de-France

Le 07/12/2018 par admin

 

Grâce à la baisse des taux d’intérêts, de nombreux ménages concrétisent leurs projets d’achats via un crédit immobilier. Une étude réalisée par le Crédit Agricole d’Île-de-France après avoir compiler ses dossiers de crédits cédés au cours du premier semestre 2018, dresse le profil-type de l’acquéreur immobilier francilien. Selon cette étude, le premier achat d’une résidence principale est souvent effectué à l’âge moyen de 33 ans, alors que la seconde acquisition est effectuée à l’âge de 41 ans. Les départements les plus populaires étant : l’Essonne, les Hauts-de-Seine et les Yvelines.

Crédit immobilier : profil-type des acheteurs en Île-de-France

Les primo-accédants représentent 62% des emprunteurs franciliens

L’étude du Crédit Agricole d’Île-de-France a été menée sur 11 000 crédit immobiliers qui ont été octroyés au premier semestre 2018. Elle révèle que 60% des acquéreurs en région parisienne sont des primo-accédants, c’est-à-dire les jeunes âgés en moyenne de 33 ans et qui achètent leur première résidence principale. La majorité des prêts (80%) ont été souscrits pour une acquisition dans l’ancien. Le montant moyen du prêt est estimé à 286 000 euros remboursable sur une durée moyenne de 22.5 ans.

Seulement 17 % des acquisitions ont été réalisées à Paris intra-muros, et c‘est à cause de l’envolée des prix dans cette région.

A 41 ans, les secundo-accédants souscrivent des crédits plus conséquents, 476 000 euros en moyenne, à une durée moins longue, 18 ans. Leur apport personnel est plus important et est estimé en moyenne à 148 000 euros.

Plus de 50 % des secundo-accédants privilégient les maisons individuelles, tels que les villes qui offrent la meilleure qualité de vie et qui sont proches du centre de Paris. Certains critères de choix sont indispensables pour ces ménages, tels que : existence des espaces verts, des établissements scolaires et la disponibilité des moyens de transport.

 Portrait des acheteurs dans les 3 départements les plus populaires

Dans la région parisienne, l’Essonne, les Hauts-de-Seine et les Yvelines, sont les trois départements les plus les populaires chez les nouveaux propriétaires.

L’âge moyen des accédants à la propriété s’est établi à 36 ans dans le département 91 et à 37 ans dans les départements 92 et le 78.

Le capital et la durée du crédit immobilier souscrit varient selon le département :

  • Pour un projet immobilier qui s’élève à 323 760 euros à l’Essonne, le capital emprunté est à 270 000 euros à 250 mois,
  • pour un bien qui coûte 575 954 euros dans les Hauts-de-Seine, la somme empruntée est estimée à 450 000 euros à 245 mois,
  • pour un bien coûtant 422 308 euros dans les Yvelines, le capital moyen emprunté est de 340 000 à 244 mois.

La capitale vient donc en première place du classement avec 694 800 euros, suivie par le département 78. Seine-Saint-Denis enregistre le montant moyen de transaction le plus bas de l’ensemble de l’Île-de-France, estimé à 309 000 euros.

La région parisienne est comblée de primo-accédants qui souscrivent des crédits immobiliers sur des longues durées.

 

 

 

 

Back to Top