Actualités crédit immobilier

 

Conseils pour assurer l’obtention d’un crédit immobilier

Le 02/02/2018 par admin

 

Vu que le niveau des taux immobiliers est encore attractif, plusieurs français souhaitent y prendre avantage pour accéder à la propriété et souscrire leur crédit immobilier. En fait,  il serait dommage de ne pas souscrire un tel crédit avec des taux aussi bas. Or la politique des banques vis-à-vis la contraction d’un prêt immobilier,  ne permet pas à tous les profils d’emprunteurs d’obtenir les fonds souhaitables pour réaliser l’achat. Afin de vous aider dans vos démarches de demande de crédit immobilier au près de votre banque ou autre organisme prêteur, nous allons vous donner quelques conseils et astuces.

Une stabilité professionnelle et financière

Avant de décider si elle accorde ou non un crédit immobilier, la banque étudie la situation financière et professionnelle de l’emprunteur. En fait, les personnes ayant un CDI (contrat de travail à durée indéterminée) et une ancienneté de plusieurs années, sont les plus privilégiés par les banques. Pour les professions libérales et les artisans, il est recommandé de fournir deux ou trois années de bilan.

En plus, votre situation financière et votre solvabilité générale sera un point d’intérêt pour le banquier, qui doit s’assurer que vous êtes apte à rembourser les mensualités d’une manière régulière et sans difficultés. Ainsi, avoir des comptes, comme un Plan Epargne Logement régulièrement alimenté jouera fortement en votre faveur. Ceci montrera que vous êtes capable de bien gérer votre budget et d’épargner mensuellement une partie de votre salaire au profit du projet.

Eviter ainsi d’être à découvert dans les trois à six mois qui précèdent la demande de crédit et, dans la mesure du possible de rembourser ses crédits à la consommation de type revolving.

Vérifiez que vous êtes dans les normes de la règle des 33%, c’est-à-dire un taux d’endettement maximum de 33% ne devrait pas être dépassé si vous souhaitez optimiser vos chances d’obtenir un crédit immobilier.

Garder un apport personnel non négligeable

Une fois que vous avez repéré le bien que vous souhaitez acquérir, vous allez vous rendez chez votre banquier pour négocier l’obtention d’un crédit immobilier qui va financer votre achat. Or, se présenter avec un apport personnel aussi important, constitue un avantage pour pouvoir décrocher un montant de crédit non négligeable. Or, La plupart des banques considèrent que l’apport doit permettre de couvrir les différents frais : de notaire, de dossier et de garantie, notamment.  Et certaines banques préfèrent que leur client dispose de 20 % d’apport, au minimum.

Un véritable plus sera de pouvoir garder un apport important, pour financer une partie des fonds vous même pour votre investissement immobilier. Vous pourrez ainsi espérer négocier votre taux de la manière la plus avantageuse possible.

Par contre, il est tout à fait possible de contracter un crédit immobilier sans apport. Ces types de crédits existent pour les primo-accédants qui contractent pour la première fois leur crédit immobilier afin d’acquérir leur résidence principale, et qui n’ont pas encore trouvé le temps pour se constituer une épargne mais bénéficient d’une situation professionnelle stables avec des revenues très considérables.

Faire jouer la concurrence entre les banques

Si vous remplissez parfaitement les points précédents, alors votre dossier devrait passer dans 100% des cas. Dans cette situation, vous pourrez très facilement faire jouer la concurrence entre les différentes banques pour obtenir l’offre la plus intéressante.

Faire recours aux services d’un courtier en crédit immobilier, sera également une bonne idée, car il vous aidera à déceler la meilleure offre dans une période plus courte.

Or si vous sentez à l’aise avec votre banque, essayez de négocier l’offre qu’elle vous propose, puisque votre banquier est le plus familiariser avec votre situation financière et est le mieux à même de juger l’état de vos comptes et sait donc si vous êtes un client solvable ou non. Cela lui permettra de vous proposer une offre des plus avantageuses sans prendre trop de risque.

Les banques préfèrent généralement octroyer des crédits immobiliers à une durée courte (10 à 15 ans) à des taux compétitifs que  des crédits à durée plus étendue (20 à 25 ans) à des taux plus élevés. Mais pour un client ‘’fidèle’’ et pour le fidéliser de plus, elles peuvent vous proposer une durée de prêt plus longue, par la suite le remboursement des mensualités vous sera plus avantageux.

En somme, avant de se lancer dans la procédure d’octroi d’un crédit immobilier, vérifiez bien vos finances et votre situation, et assurez vous que vous seriez capable de rembourser mensuellement votre crédit sans s’exposer à des difficultés.

 

 

 

 

Back to Top